Brett Gardner s’entend avec les Yankees

On s’y attendait, mais ce serait maintenant chose faite : Brett Gardner est de retour avec les Yankees de New York.

C’est Ken Davidoff, du New York Post, qui a obtenu la primeur. Jon Heyman et Bob Nightengale ont rapidement corroboré les propos de Davidoff.

Publicité

Le contrat signé par Gardner serait d’un an pour une somme de quatre millions de dollars. Il y aurait également une option pour une deuxième saison et avec tous les bonis potentiels, le voltigeur pourrait toucher jusqu’à 11 millions $.

Note intéressante sur les technicalités de l’option : tout comme dans le cas de Darren O’Day, un autre contrat dans les livres des Yankees, celle-ci serait une option mutuelle. En gros, les deux partis peuvent décider de poursuivre leur union d’un commun accord. Ce n’est pas une option pour l’équipe ou pour le joueur seulement, les deux doivent souhaiter prolonger leur assocation.

Il faut également comprendre qu’avec cette option, l’impact sur la masse salariale est moindre, ce qui laisse un peu de place aux Yankees avant d’atteindre le seuil de la taxe de luxe. Mais bon, je m’égare dans les technicalités ici. L’important, c’est qu’en 2021, Gardner sera un membre des Yankees et qu’une possibilité de voir cet union se prolonger existe.

Publicité

C’est le dénouement logique dans cette histoire. Après tout, Gardner a le logo des Yankees tatoué sur le cœur et il était peut-être plus probable de le voir prendre sa retraite que d’enfiler un autre uniforme que le pyjama rayé des Bombardiers du Bronx.

Gardner est également le seul joueur de l’édition actuelle des Yankees qui était présent lors de la dernière conquête de la Série mondiale des New-Yorkais, en 2009. Il a grandement ralenti avec le temps, mais il est une excellente présence dans le vestiaire et il est le cœur et l’âme de cette équipe.

Avec cette entente, les Yankees ont maintenant une masse salariale de 204 millions de dollars. Ils ont donc six millions $ comme marge de manœuvre et, comme l’explique Joel Sherman, ils ne risquent pas d’ajouter un autre morceau sur un contrat des ligues majeures pour se laisser cet espace en vue de la date limite des transactions, par exemple.

Bref, le rideau ne se ferme pas tout de suite dans l’association entre Gardner et son équipe de toujours, et bien que c’était prévisible, c’est maintenant chose faite.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Bon point.
Image par défaut
Félix Forget
Publications: 144