Aaron Judge et Giancarlo Stanton se tournent vers la souplesse

Aaron Judge et Giancarlo Stanton sont deux armoires à glace. Les deux colosses des Yankees ont plus des allures de joueurs de football et ne possèdent pas le physique type d’un joueur de baseball.

Aux dires du directeur de la santé des joueurs et de leurs performances chez les Yankees, Eric Cressey, il n’est pas naturel pour des athlètes aussi costauds d’agir tout en souplesse comme doivent le faire les joueurs de baseball professionnels au quotidien.

Publicité

Pas surprenant alors que Judge (6’7 », 282 livres) et Stanton (6’6 », 245 livres) soient si souvent blessés.

Les deux joueurs sont des machines dans le gymnase ; normal pour eux de vouloir garder la forme en soulevant de la fonte et encore plus de fonte et ainsi conserver leur masse musculaire au niveau qu’ils connaissent. Ils agissent ainsi par habitude.

Cependant, afin de les tenir loin de l’infirmerie, Cressey privilégie maintenant une approche plus douce qui vise à développer leur souplesse, ce qui implique de diminuer la charge des poids utilisés.

Pour Aaron Judge, le changement à la routine signifie aussi l’initiation à des session de yoga.

L’équation est simple : plus Judge et Stanton vont demeurer sur le terrain et plus les chances de voir les Yankees remporter des victoires augmentent. Il fallait donc prendre le problème à la base et se questionner sur de petits détails afin de trouver des solutions.

Publicité

Maintenant, souhaitons aux dirigeants de l’équipe que cette équation si simple fonctionne vraiment, car le baseball, c’est bien plus qu’une question de souplesse.

Une approche axée sur les détails

Parlant de développement au sens large, les Yankees ne veulent rien laisser au hasard et c’est ce changement de mentalité qui aurait fait la différence lors de l’embauche du lanceur Corey Kluber.

Souvent blessé lui aussi, le vétéran Kluber a été rencontré par différents membres de l’organisation qui ont un lien avec la performance des artilleurs et qui l’ont convaincu que des changements apportés dans sa routine et dans sa façon de se comporter au monticule pourraient faire toute la différence et le ramener à son niveau d’antan.

Nous connaissons la suite, avec un contrat d’un an évalué à 11 millions de dollars en poche, Kluber jouera un rôle majeur dans la rotation des Yankees en secondant Gerrit Cole.

En se concentrant sur des détails qu’ils ont observé lors des sessions d’entraînement de Kluber cet hiver, les spécialistes des Yankees ont vu des choses très encourageantes en prévision de la prochaine saison.

Les Yankees misent sur beaucoup d’aspects liés au développement des joueurs afin de maintenir la cadence et ainsi rivaliser pour le titre de la section Est de l’Américaine en 2021.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 271