Trevor Bauer : Mets et Angels au plus fort de la course

Le dossier de Trevor Bauer fait couler beaucoup, beaucoup d’encre depuis un certain temps. Et la raison se cachant tout ça est bien simple : le lanceur est toujours disponible pour les formations de la MLB, lui qui se retrouve actuellement sur marché des agents libres.

Faut-il que je vous informe du fait qu’il est le meilleur joueur à sa position qui se retrouve toujours sans contrat en vue de la prochaine saison? Eh bien, je viens de le faire.

Publicité

Bauer, 30 ans, a mis la main sur le trophée Cy Young en 2020 pour la première fois de sa carrière. Ceci dit, on s’attend à ce que le montant exigé sur son prochain pacte soit énorme. Combien? Je ne suis pas au courant. Ce que je sais, par contre, c’est que le principal intéressé a déjà nié avoir demandé des offres avoisinant les 200 millions de dollars.

Il ne devrait pas toucher plus que ça, mais il ne faut pas en conclure qu’il gagnera des pinottes en signant avec l’équipe de son choix. Et, puisqu’il est question de cet aspect, il est important de mentionner que deux formations de la ligue semblent être au plus fort de la course pour acquérir ses services : les Mets, et les Angels.

Commençons d’abord par à évoluer la possibilité de le voir évoluer avec le club new-yorkais. Les Mets, qui viennent tout juste de faire l’acquisition en plus d’octroyer un contrat monstre à Francisco Lindor, n’ont pas voulu dépenser pour amener George Springer en ville.

J’en jasais d’ailleurs avec mon grand ami Charles-Alexis Brisebois, un peu plus tôt aujourd’hui. Lors de notre discussion, ce dernier m’a ouvert les yeux sur un point fort intéressant : si les Mets n’ont pas voulu payer 175 millions de dollars pour s’assurer des services de Springer pour une longue durée, pourquoi le feraient-ils s’il est question de Trevor Bauer?

Publicité

Ils ont besoin de lanceur, certes. Mais, la situation n’est même pas comparable à celle des Angels, qui eux, ont clairement des trous à remplir dans leur rotation de partants. Le fait que Bauer soit un gars de la place (LA) pourrait-il venir peser dans la balance? Assurément.

Rendu là, j’ai bien l’impression que la décision de Bauer tournera autour de l’offre monétaire déposée par les deux clubs. Mais, en même temps, connaissant la personnalité du gars, il est safe de dire qu’on peut s’attendre à tout dans ce dossier.

Sa situation sera donc évidemment à surveiller dans les prochains jours. Que fera-t-il? Signera-t-il à New York? À Los Angeles? À Toronto?

À suivre!

Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 453