Michael Brantley ne signe finalement pas à Toronto

On en parle beaucoup depuis hier, mais Michael Brantley voulait suivre son ami George Springer.

C’est finalement ce qu’il a fait. Selon les informations de Hazel Mae, le voltigeur a signé un contrat de trois ans à Toronto.

Publicité

David O’Brien a sorti la nouvelle il y a deux heures, mais informellement.

Ce que Ken Rosenthal avait sorti (comme possibilité) s’est donc concrétisé : Springer et Brantley sont arrivés à Toronto.

Rappelons que Ross Atkins et Mark Shapiro connaissent bien Brantley de l’époque où ce dernier jouait à Cleveland.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que Brantley est un frappeur de choix plus qu’autre chose, mais il peut jouer dans le champ. Cela fait donc cinq voltigeurs pour les Jays.

Il est logique de croire que Randal Grichuk ou (au pire) Lourdes Gurriel Jr. sont sur le marché des transactions. Grichuk serait le candidat de choix, mais son gros contrat pourrait être difficile à bouger.

Publicité

Du renfort au monticule prendra le chemin de Toronto, c’est certain.

Et ça, les équipes sont averties. Il y aura des rumeurs en masse.

Plusieurs candidats seront disponibles pour les Jays. Ne leur restera qu’à choisir ce qu’ils préfèrent dans le lot.

Ça brasse à Toronto, c’est le cas de le dire.

*Mise à jour : rien ne serait officiel encore. Surprise en vue?

Il a finalement resigné à Houston.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3422