Les Phillies ont plusieurs options pour combler leur lacune à l’arrêt-court

À moins de changement, le camp printanier est à nos portes, soit dans moins d’un mois. Mais certaines formations ne sont pas encore complètes, et c’est le cas des Phillies de Philadelphie.

En effet, il y a un trou béant dans la formation de la Pennsylvanie aux positions d’arrêt-court et de receveur. Attardons-nous à celle du milieu de l’avant-champ.

Publicité

Plusieurs options s’offrent aux Phillies afin de pallier cette lacune. Et la principale doit être le quadruple récipiendaire du gant doré, Andrelton Simmons.

Ce dernier a maintenu une moyenne au bâton de .269 en carrière. Il est vrai que cela pourrait être mieux, mais sa magie défensive ne doit pas être négligée, surtout à Philadelphie.

Publicité

De son côté, Didi Gregorius amènerait plus d’offensive et de puissance, mais serait un petit recul défensif par rapport à Simmons. Un retour dans l’uniforme rouge et blanc est plus ou moins plausible, puisque cela se serait réglé bien avant et le prix demandé sera presque le double de celui de l’ancien joueur d’arrêt-court des Angels de Los Angeles.

Si ni l’un, ni l’autre, n’atterrit à Philadelphie, Freddy Galvis pourrait également être une option enviable, et ce, à plus faible coût. La signature ou non du receveur J.T. Realmuto dictera la suite des choses, surtout au point de vue financier, et Galvis pourrait alors devenir la priorité.

Les Phillies sont optimistes quant au futur de l’arrêt-court et ancien choix de première ronde Bryson Stott, mais ils ont clairement besoin de trouver une solution jusqu’à son émergence.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 455