Les équipes qui violeront le protocole d’accès aux complexes d’entraînement seront punies

La COVID-19 est malheureusement plus présente dans nos vies que jamais. Par contre, ceci n’empêche pas les grandes ligues sportives de poursuivre leurs activités, comme le font la NFL, la NBA et bientôt la LNH.

La MLB fait aussi partie du groupe, mais on est présentement en pleine saison morte. Il y avait d’ailleurs des inquiétudes (et beaucoup de questions sans réponse) à savoir comment Rob Manfred et son groupe allaient procéder pour le début de la prochaine campagne, et avec raison.

Publicité

Comment se dérouleront les camps d’entraînement? Quelles seront les règles en lien avec la santé-sécurité des joueurs? La prochaine campagne ressemblera-t-elle à la dernière, justement au niveau de la sécurité des gars?

Ce sont de très bonnes questions et on commence tranquillement à obtenir des réponses. Plus tôt aujourd’hui, le site sportif The Score a rapporté un développement intéressant en ce qui concerne les camps de printemps :

La ligue a décidé de restreindre l’accès des équipes aux complexes d’entraînement printaniers et limiter les entraînements volontaires en raison de la propagation du virus aux États-Unis.

Publicité

À noter que la MLB a déclaré que seules trois catégories de joueurs pourront accéder aux camps avant le début de l’entraînement du printemps :

  • Les joueurs qui ont une résidence permanente à proximité des installations
  • Ceux qui doivent entrer pour un traitement médical
  • Les gars qui sont autorisés à assister au minicamp selon les termes de leur contrat

Et je m’attends sincèrement à ce que la ligue soit sévère si jamais une équipe viole le protocole. À quel point? Ça, je n’en ai aucune idée.

Par contre, c’est un très bon moyen pour essayer de limiter la propagation de la COVID, surtout aux États-Unis, où la situation semble s’empirer jour après jour…

Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 432