Le club des 300K : Max Scherzer, Gerrit Cole et Justin Verlander

Débutons ce troisième texte sur le club des 300K avec un trio de lanceurs qui est toujours actif. Parmi eux se trouvent deux vétérans qui sont toujours de véritables bêtes au monticule.

À lire aussi : deuxième article de la série.

Publicité

Le premier porte présentement les couleurs des Nationals de Washington. Il avait débuté sa carrière en Arizona pour ensuite la poursuivre à Detroit. Max Scherzer est un vétéran de 36 ans qui a toujours une valeur inestimable pour une formation. En plus d’être un excellent lanceur, il est un leader incontesté sur le banc des Nationals. Scherzer en sera à sa 14e saison en 2021.

Lors du début de saison 2018, Scherzer ne se doutait aucunement qu’il réussirait à atteindre ce plateau magique. Lors des quatre précédentes saisons, il avait atteint le plateau des 250 retraits sur des prises. À son dernier départ en 2018, il ne lui manquait que 10K pour qu’il atteigne ce plateau des 300. Il s’attaquait aux Marlins de Miami devant ses partisans au Nationals Park. Après six manches, Max avait réussi sept retraits sur trois prises. Après deux K lors des deux premiers frappeurs à lui faire face, Scherzer faisait face à Austin Dean. Dean a offert une bonne bataille à Scherzer. Lors de son dixième tir, Max a fait mordre la poussière à Dean avec sa glissante dévastatrice. Il atteignait ainsi le plateau des 300K. Et cela s’est avéré son dernier de la saison.

YouTube.com / Max Scherzer gagne la bataille face à Austin Dean des Marlins devant ses partisans au Nationals Park en 2018

Gerrit Cole en sera à sa neuvième saison en 2021. Il porte les couleurs des Yankees de New York. Au début de sa carrière, il a lancé pour les Pirates de Pittsburgh, qui l’avaient repêché en 2011, et a été échangé par la suite aux Astros de Houston. C’est avec les Astros qu’il va atteindre le plateau des 300 retraits sur des prises. C’était le 18 septembre 2019 face aux Rangers du Texas, une de ses cibles favorites. Il n’en avait jamais réussi plus de 202 à Pittsburgh. Son arrivée à Houston montrait qu’il arrivait à maturité, car il en avait réussi 276 l’année précédente.

Cole en réussira 326 au total. Seul Randy Johnson est arrivé à 300 retraits sur trois prises avant lui, réussissant l’exploit en 197.2 manches. Cole, lui, l’a fait en 198.1 manches. En fin de saison 2019, deux lanceurs des Astros ont atteint ce chiffre magique de 300K…

Publicité
YouTube.com / Gerrit Cole qui atteint la marque des 300K face aux Rangers du Texas au Minute Maid Park à Houston devant ses partisans

Cet autre lanceur des Astros de Houston est nul autre que Justin Verlander. Ce même septembre 2019, Verlander était à la poursuite de 300K en une saison, mais aussi de 3000 en carrière.

Avant ce soir historique, Verlander avait 288K à sa fiche et 2 994K au total.

YouTube.com / Justin Verlander qui atteint les 300K face à Kole Calhoun des Angels en septembre 2019

Il a reçu une ovation debout en quatrième manche quand il a atteint le cap des 3000. Cette ovation s’est répétée en sixième lorsqu’il a atteint le plateau des 300.

300 sera le compte final pour cette saison magique pour lui. Un fait drôle et fascinant en même temps, la victime de son 300e et 3000e a été le même joueur, soit Kole Calhoun des Angels.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 149