La blessure de Corey Kluber ne devrait pas se répéter l’an prochain

Le séjour de Corey Kluber avec les Rangers du Texas ne sera probablement qu’une note de bas de page dans la grande histoire du baseball. Souvenez-vous, dès son premier départ, il avait dû quitter la rencontre après une manche de travail, et c’en était fait de la saison de Kluber.

Le diagnostic? Un petit muscle de son épaule s’est déchiré, une blessure relativement rare, mais qui n’a pas nécessité d’opération. Kluber a toutefois dû rater le reste de la saison des Rangers.

Publicité

Quand on compare avec les prouesses réalisées du côté de Cleveland, il est facile de comprendre pourquoi les partisans des Rangers ont été laissés sur leur appétit. Quoiqu’à la défense de Kluber, une saison de 60 matchs l’a grandement limité dans le temps et l’a probablement empêché de revenir au jeu.

Toutefois, ça semble être réglé pour l’artilleur, qui a signé un contrat avec les Yankees la semaine dernière. Et si on se fie à un chirurgien orthopédique, la blessure de Kluber est rare, mais les chances de la voir réapparaître sont très minces.

Ce dernier affirme que la durée de la réhabilitation pour cette blessure ne témoigne pas nécessairement de la sévérité de celle-ci. Bien qu’il faut du temps pour que le muscle puisse retourner à son état initial, une fois guéri, il est rare que cette blessure persiste.

En gros, la blessure n’est pas excessivement grave et elle se guérit bien par elle-même, mais il faut du temps.

Publicité

Et comme il a eu beaucoup de temps pour bien guérir, il faut s’attendre à ce que Kluber soit bien préparé en vue de la saison 2021.

En lui offrant un contrat d’un an pour 11 millions de dollars, les Yankees ont pris une chance. Oui, Kluber a beaucoup ralenti lors des deux dernières saisons en raison de blessures. Oui, on ne sait pas encore à quel niveau ce dernier performera, et encore moins s’il sera le deuxième partant pour épauler Gerrit Cole.

En plus, le risque de le voir être incommodé par une autre blessure n’est pas à écarter (et disons que les Yankees ne sont pas étrangers à voir des joueurs-clés visiter l’infirmerie), mais s’il est réellement guéri (ce qu’il semble être) et que ce qu’il a démontré devant les dépisteurs se transpose en situation de match, on criera au génie dans le Bronx.

Souhaitons à Corey Kluber qu’il puisse revenir au sommet de sa forme en 2021 et qu’il aura eu raison de miser sur lui-même en acceptant une entente d’une seule campagne. Ce serait un magnifique exemple de persévérance et, avouons-le, une belle occasion pour les partisans de se remémorer Kluber comme étant Klubot plutôt qu’un régulier sur la liste des blessés.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 146