Josh Bell devra se réinventer à nouveau en 2021

Ça semble déjà fort lointain, mais en mai 2019, le frappeur le plus performant des Majeures se retrouvait du côté de Pittsburgh. Durant ce mois, le joueur de premier but Josh Bell a claqué 12 longues balles en plus de maintenir une moyenne au bâton de .390.

Il a évidemment ralenti par la suite, mais il a tout de même terminé la saison avec 37 circuits et 116 points produits, une campagne qui l’a d’ailleurs vu participer au Match des étoiles pour la première fois de sa carrière.

Publicité

La saison 2020 a toutefois été plus difficile pour Bell, un peu comme le reste de son équipe. Huit circuits en 57 matchs, ce n’est pas mauvais, mais pour un frappeur de puissance, ça laisse à désirer. Sa moyenne au bâton n’est pas bien plus reluisante, alors qu’il n’a pu faire mieux que .226.

Bell devra donc se ressaisir en 2021, mais ça ne se fera pas du côté de Pittsburgh, lui qui a été échangé aux Nationals de Washington le 24 décembre dernier. Disons qu’il aura un peu plus d’aide dans l’alignement du côté de Washington que chez les pauvres Pirates...

Mais pour que le nouveau venu dans la capitale américaine réussisse à retrouver le chemin du succès, il devra retrouver ses repères. Le problème, c’est qu’il a toujours été un joueur qui s’est réinventé. Il n’a donc pas de repères particuliers et devra tenter, bien que ce ne soit pas dans ses habitudes, de retrouver les éléments qui lui ont permis de terroriser les Majeures durant quelques semaines au début de la saison 2019.

Au moins, Bell pourra compter sur le support d’un visage familier dans sa nouvelle organisation, soit celui de Josh Harrison. Les deux ont évolué ensemble à Pittsburgh et ont partagé le côté droit de l’avant-champ à de maintes reprises. Harrison a d’ailleurs aidé Bell à faire la transition entre le champ droit (position à laquelle il évoluait dans les ligues mineures et en tout début de carrière dans les Majeures) et le premier but.

Publicité

Joe DeMarco, qui est connu comme étant la référence pour modifier l’élan des joueurs dans les Majeures, est également dans le coin du cogneur. Il est celui qui l’a aidé à peaufiner son élan en vue de la saison 2019 et celui-ci est convaincu qu’un gars comme Bell a tout ce qu’il faut pour rebondir.

En ce qui trait de son élan, Bell est un joueur très particulier dans les Majeures. Alors que la majorité des joueurs qui se rendent dans le show ont un élan qui n’évolue jamais, le natif du Texas modifie ce dernier presque constamment. Sa soif de performer fait en sorte qu’il peut être amené à modifier un détail, peu importe lequel, simplement dans l’optique d’essayer de créer une étincelle et de redresser la barre.

Si Josh Bell veut connaître du succès à Washington, il devra laisser sa saison 2020 derrière lui et, à nouveau, se réinventer pour redevenir la menace offensive qu’il était durant son fameux mois de mai 2019.

Et du succès, je lui en souhaite.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 119
Alleyop360Attitude Football