Joc Pederson pourrait être le vol de l’année

On se le cachera pas, le marché des joueurs autonomes coûte cher aux équipes. Les meilleurs joueurs qui se retrouvent autonomes demandent beaucoup d’argent. Après une saison financièrement difficile pour la ligue, les équipes sont probablement moins prêtes à dépenser des montants astronomiques. Est-ce que c’est la raison pour laquelle Trevor Bauer n’a pas encore signé? Des rumeurs (niées par Bauer lui-même) mentionnaient qu’il demandait 30 à 40 millions de dollars par année, pendant cinq ou six ans (donc on parle de quelque chose autour de 200 millions de dollars).

Dans les dernières semaines, deux équipes ont beaucoup bougé: les Mets et les Padres. Mon collègue Raph Simard a analysé les mouvements des deux équipes.

Publicité

Mais il reste toujours plusieurs joueurs très intéressants pour les autres équipes. Est-ce que les Blue Jays bougeront bientôt? Selon Buster Olney de ESPN, les équipes risquent d’être plutôt calmes dans les prochaines semaines.

Malgré tout, il reste plusieurs joueurs très intéressants dans le marché des joueurs autonomes. Outre Bauer, on pense à George Springer, Marcell Ozuna et Joc Pederson. Springer est clairement considéré comme le meilleur parmi les trois joueurs et Pederson est souvent oublié. Mais il présente des bonnes statistiques depuis son arrivée dans la ligue en 2014. En 748 parties, il frappe pour .230, 496 coups sûrs et 130 circuits. Ce ne sont pas des statistiques à tout casser, mais il pourrait être un bon atout pour une équipe. Il est encore jeune (29 ans), et il ne gagnera pas un salaire astronomique.

L’année 2020 n’a pas été facile pour Pederson ; c’est même sa pire saison en carrière. Mais il s’est repris pendant ses séries avec les Dodgers. D’ailleurs, il a passé sa carrière entière avec l’équipe californienne.

Publicité

Un autre problème vient du fait qu’il frappe de la gauche. Springer et Ozuna sont droitiers, et ils performent mieux face à des lanceurs gauchers que ce que Pederson peut faire.

Dans l’article présenté plus haut, Andrew Simon décortique très bien le travail de Pederson au marbre. Ses statistiques difficiles face aux lanceurs gauchers peuvent aussi s’expliquer par le fait que les Dodgers évitent de le placer dans cette situation.

Peut-être qu’avec la bonne équipe, Pederson pourrait être un atout important. Il ne sera pas une star, mais il pourrait combler un trou dans l’alignement. Les Astros de Houston, les Braves d’Atlanta et les Cardinals de Saint-Louis sont les trois destinations les plus probables pour Pederson. Rappelons d’ailleurs que les Angels sont passés proches l’année dernière d’aller le chercher.

Image par défaut
Alexandra Greaves
Passionnée par le baseball et fan des Pirates de Pittsburgh, Alexandra a joint ses deux passions – l’écriture et le baseball – pour écrire sur le site! Elle voyage beaucoup aux États-Unis et a vu 18 stades des Majeures. Elle souhaite voir les 30 avant d’atteindre 30 ans!
Publications: 88
Alleyop360Attitude Football