Daniel Murphy accroche ses crampons

Après plus de 12 saisons dans la ligue majeure de baseball, le joueur d’avant-champ, Daniel Murphy, a annoncé aujourd’hui qu’il prenait sa retraite. L’athlète de 35 ans a évolué avec les Mets de New York, les Nationals de Washington, les Cubs de Chicago et les Rockies du Colorado.

Agent libre après que son option pour 2021 ait été déclinée par les Rockies, Murphy a maintenu une moyenne au bâton de .296 au cours de sa carrière, en plus d’amasser 1572 coups sûrs, 138 coups de circuits et 735 points produits.

Publicité

Choix de 13e tour en 2006, le natif de Jacksonville a connu ses années de gloire au milieu de la dernière décennie, en terminant au deuxième rang du vote pour le titre de joueur le plus utile de la Ligue nationale en 2016, derrière Kris Bryant.

Cette saison-là, celui qui disputait sa première saison avec les Nationals avait frappé pour .347 en plus de mener la Nationale aux chapitres des doubles (47), de la moyenne de puissance (,595) et de la moyenne de puissance-présence (.985)

Publicité

On se souviendra également de Murphy comme étant un joueur redoutable quand le mois d’octobre se pointait le bout du nez. En 2015, lors de la série de championnat opposant les Mets aux Cubs de Chicago, Murphy a compilé neuf coup sûrs en 17 présences au bâton (.529). Trois d’entre eux avaient résulté en circuits. Il avait été nommé le joueur par excellence de cette série.

Quelques jours plus tôt, Murphy s’était signalé sur les buts lors du match ultime de la série de division contre les Dodgers, en volant le troisième coussin laissé libre par Justin Turner. Un jeu important, puisque celui-ci est venu marquer par la suite sur un ballon sacrifice de Travis d’Arnaud, ce qui créait l’égalité 2-2 en quatrième manche. Les Mets l’avaient finalement emporté 3 à 2.

Après avoir été incommodé par une blessure à un doigt en 2019 avec les Rockies, Murphy a connu une saison 2020 difficile avec une moyenne de .236 et trois circuits.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Un gros projet immobilier se dessine autour du Fenway Park, à Boston.
  • Au moins, ce n’est pas marqué qu’il a signé avec les défunts Rams. Oups!
Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 9