Carlos Correa encore en arbitrage (et il demande beaucoup)

Vendredi, une pluie de signatures est tombée sur la MLB. C’était en fait la date limite où les joueurs éligibles à l’arbitrage devaient s’entendre avec une équipe s’ils espéraient éviter le processus. Si plusieurs se sont entendus avec leur club, d’autres n’ont simplement pas pu trouver de terrain commun acceptable pour les deux parties.

Ces athlètes, au nombre de 13, ont été listés par l’informateur Jeff Passan ci-dessous. Le nom qui nous intéresse, c’est celui de Carlos Correa.

Publicité

Alors que chaque joueur de cette liste demande moins d’un million de dollars de plus que ce que leur équipe est prête à leur offrir, Correa s’en fait l’exception. Les Astros sont prêts à lui accorder 9,75 M$, mais il demande près de trois millions de plus. À la base, on pensait qu’il voulait 12,75 M$. C’est plutôt 12,5 M$, mais ça reste une énorme différence pour un arbitrage.

Mais ça ne s’arrête pas là. Regardez dans quels genres de montants les autres participants à l’arbitrage s’aventurent. On ne parle pas du tout le même langage monétaire que Correa. Ce sont des nombres bien plus petits. Et c’est normal puisque Correa est une vedette et qu’il en est à sa dernière année avant l’autonomie, soit suite à la saison 2021.

Publicité

C’est ce que l’informateur Jon Heyman a voulu illustrer, soutenant que la plupart des joueurs étoile avaient réussi à s’entendre sans devoir entreprendre de telles démarches.

C’est la deuxième fois en trois ans que l’ancienne Recrue de l’année et ancien All-Star passe par là. C’est à se demander si les relations entre lui et Houston sont faites pour tenir ou si elles s’effriteront au point de conduire les deux camps vers de différents chemins dans un an.

Image par défaut
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Publications: 348