Carlos Carrasco vaut son pesant d’or

Tous se souviendront de la transaction de cette semaine comme étant l’échange Francisco Lindor, mais il ne faudrait pas oublier que les Mets ont aussi obtenu un sacré bon lanceur en Carlos Carrasco en provenance de Cleveland.

Oui, le vétéran de 33 ans revient de loin, mais il pourrait s’avérer une acquisition fort payante pour les Mets.

Publicité

Si Carrasco avait été joueur autonome cette saison, il aurait fait partie du top-5 des lanceurs les plus en demande.

Après tout, de 2014 à 2018, l’apport de Carrasco pour les Indians a été significatif.

La valeur de son indice WAR (mesure la valeur d’un joueur dans toutes les facettes du jeu en déchiffrant combien de victoires il vaut de plus qu’un joueur de niveau de remplacement à sa même position) est comparable aux meilleurs de sa profession.

À 21.0, il vient au septième rang derrière des noms tels que Max Scherzer, Clayton Kershaw, Corey Kluber, Chris Sale, Jacob deGrom et Justin Verlander. Pas vilain comme classement!

Et tenez-vous bien, la rotation des Mets en 2021 va ressembler à ça :

Jacob deGrom, Carlos Carrasco, Marcus Stroman, Noah Syndergaard, David Peterson et Steven Matz.

Publicité

Il revient de loin

Après avoir vu sa saison 2019 interrompu par un diagnostic de leucémie, Carrasco a pu reprendre le collier en 2020 et sa moyenne de point mérité de 2.91 en 12 départs a démontré que le vétéran avait retrouvé tous ses moyens.

Il ne faut pas oublier que Carrasco a toujours partagé le monticule avec des lanceurs qui ont su retenir l’attention, ayant pour effet de jeter un certain ombrage sur l’athlète originaire du Venezuela. De ce nombre, notons les noms de Corey Kluber, Travor Bauer et Shane Bieber.

En 2012, il avait manqué la totalité de la saison en raison d’une opération de type Tommy John. l’année suivante, les Indians l’avaient même cédé au ballotage et heureusement pour eux, il n’avait pas été réclamé.

Ce n’est qu’au milieu de la saison 2014 qu’il a obtenu une réelle chance de se faire valoir au cœur de la rotation des partants et il a sauté sur l’occasion.

Carrasco s’est dit heureux de joindre les Mets en compagnie de Francisco Lindor. Les Mets ont démontré un net désir de gagner, tandis que les Indians entreprennent le long chemin de la reconstruction et pour un vétéran tel que lui, ce processus est souffrant.

Image par défaut
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Publications: 256