Bobby Dalbec pense qu’il peut être la Recrue de l’année

Année après année, la course à la Recrue de l’année en est une que plusieurs amateurs de baseball suivent avec attention. Dans la MLB, les joueurs ayant joué la saison précédente mais qui n’ont pas dépassé leur éligibilité de 45 jours dans les Majeures conservent leur statut de recrue pour celle qui suit.

Cela permet d’identifier des candidats avant même que l’année ne débute, chose qu’il n’est pas possible de faire dans la NBA ou la NFL. Ce principe d’éligibilité, Bobby Dalbec en est un merveilleux exemple.

Publicité

Dalbec, un jeune athlète de 25 ans et potentiellement le prochain premier but titulaire des Red Sox, n’a passé que 29 jours dans la cour des grands en 2020. Il a toutefois démontré de belles choses – assez pour lui conférer le statut de « recrue à surveiller » pour ce qui est du calendrier 2021.

De passage au podcast Fenway Rundown, une production de MassLive, le choix de quatrième ronde en 2016 croit qu’il a les capacités requises pour lutter pour cette distinction.

Publicité

« Ce serait génial de le gagner et je crois que je le pourrais, que j’en ai l’habileté pour. Ça vient avec le fait de se fixer des buts statistiques élevés. Il faut le prendre au jour le jour. Si je termine en étant la recrue qui est qualifiée et qu’ils me sélectionnent, alors c’est génial. Sinon, alors je jouerai mieux l’année suivante. »

– Bobby Dalbec, sur le trophée de Recrue de l’année

En 23 matchs pour Boston cette saison, Dalbec a été impressionnant, mais pas parfait. Son rendement au bâton (.263) se situait au-dessus de la moyenne, et il a cogné huit longues balles en plus de produire 16 points.

Il a par contre été retiré sur des prises à 39 reprises sur un total de 92 apparitions au marbre, ce qui signifie que quand il ne se rend pas en lieu sûr, il ne cogne pas la balle. La natif de Seattle sait qu’il doit s’améliorer dans ce secteur et en fait d’ailleurs la pierre angulaire de son entraînement.

Il en demeure qu’il est déjà âgé de 25 ans, et que généralement, d’être une plus vieille recrue signifie qu’on possède plus de maturité que ses rivaux. Ça peut l’avantager et qui sait, peut-être deviendra-t-il la première Recrue de l’année des Red Sox depuis Dustin Pedroia en 2007.

Image par défaut
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Publications: 314
Alleyop360Attitude Football