« Baseball » : une chanson pour raconter sa vie

Par une journée ensoleillée de décembre, je roule en voiture dans les rues de mon quartier du Plateau-Mont-Royal en écoutant la radio et, à ma plus grande stupéfaction, j’entends une chanson qui parle de baseball. Une affaire de mitt pas du bon bord…

Cela pique ma curiosité, pour des raisons évidentes.

J’arrive chez moi et je tape de mémoire les paroles de la chanson sur Google. Puis, voilà, je constate qu’il s’agit d’une toune de Sara Dufour, une artiste en pleine émergence à la voix unique et réconfortante et, qu’en plus de parler de notre sport favori, chers lecteurs, le titre de la chanson est Baseball. Faut le faire!

Publicité
Sara Dufour 1
Photo: Page Facebook de Sara Dufour

Un article se devait d’être écrit. J’ai contacté l’artiste en question et elle tripait sur l’idée. Voici le résultat d’une entrevue sincère et authentique.

Plus je te parle, plus il y a du baseball dans ma vie

Avant toute chose, permettez-moi de vous dire à quel point j’ai eu du plaisir à réaliser cet entretien. La magnifique jeune femme, née dans la tout autant magnifique région du Lac-Saint-Jean, est une personne rayonnante, au bonheur contagieux. Une femme de valeur qui mérite d’être connue et entendue, surtout avec un micro à la main. Pour l’histoire, en commençant l’entrevue, c’est elle qui m’a posé des questions afin de mieux me connaître, c’est tout dire!

Jasons balle maintenant. 

J’ai vite compris que Sara Dufour est fort attachée à son héritage familial et à son enfance. Lors du processus créatif de rédaction de son album intitulé Sara Dufour, voulant justement témoigner de cet aspect de sa vie au monde entier, la première chose qui lui est venue en tête en grattant sa guitare est lorsqu’elle jouait au baseball, avec sa mitt qui n’était pas du bon bord. Pour de vrai! Comme elle me le dit si bien, exécuter un jeu était long, se devant d’attraper la balle de la main gauche, retirer son gant à l’aide de la main droite, puis lancer la balle de la main gauche. Bref, un long processus.

L’œuvre a fini par prendre son sens. Son gant de baseball est devenu l’élément charnière de sa chanson. Il débute et conclut même la piste musicale. De ce que j’en perçois, c’est peut-être même la métaphore de sa jeunesse.

Oui, elle aimait vraiment ça, le baseball! Durant l’entretien, elle le confirme même avec sa mère, cette dernière lui disant que c’était elle qui voulait jouer dans des ligues, qu’elle n’était pas forcé de le faire. D’ailleurs, sa mère était aussi une joueuse de baseball dans sa jeunesse. Comme quoi la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre.

Sara Dufour 2
Photo: Page Facebook de Sara Dufour

Le baseball occupe une place importante chez les Dufour. Ils ont cette belle tradition annuelle de se réunir au domaine familial lors de la dernière fin de semaine de juin, et une partie de balle se joue. Une année lorsqu’elle était jeune adulte, voulant jouer avec les gars, Sara s’est même déguisée en monsieur, allant jusqu’à se dessiner une barbe afin de flouer grands-parents, oncles et cousins!

Publicité

Malheureusement, l’artiste en nomination pour l’album folk de l’année 2020 n’a jamais eu la chance d’aller aux Expos. Or, elle possède un gilet de l’équipe. Dans un jadis roadtrip au sud de la frontière, elle s’était arrêtée à une partie des Indians de Cleveland, son copain de l’époque attrapant même une balle.

Je sens les étoiles dans ses yeux lorsque l’on commence à discuter de sa passion pour frapper des balles de baseball. À juste titre, elle était membre chez Coup sûr à Laval et y allait souvent se défouler, amenant avec elle amis et collègues de tournées, notamment. Scoop ici, elle est frappeur ambidextre! Pour vous dire à quel point elle aime ça, elle s’était acheté son propre bâton pour s’élancer à la plaque! Une séance de frappe est d’ailleurs en projet entre l’auteur de ces lignes et la principale intéressée de ce texte.

Une année 2020 en succès

Depuis qu’elle est sortie de l’École nationale de la chanson en 2012, chaque année est plus grosse que la précédente pour la chanteuse de Dolbeau-Mistassini. Cependant, 2020 aura sans aucun doute été la plus grosse de sa carrière, elle-même la qualifiant d’année où les gens l’ont découvert. Et pour cause.

Sara Dufour 4
Photo: Page Facebook de Sara Dufour

Elle a fait 43 spectacles cet été à travers le Québec, se rendant même jusqu’aux Îles de la Madeleine. Elle est passée deux fois à l’émission Salut, Bonjour! et a aussi fait partie du spécial de Noël de l’émission Belle et Bum. Elle fera une tournée en Europe en 2021. Révolue est l’époque où, dans l’optique de se faire connaître, elle envoyait des balles de baseball usagées avec les codes de téléchargements de ses chansons aux divers médias.

Enfin, si jamais vous la croisez, je vous suggère d’avoir en votre possession votre mitt de baseball. Comme elle le dit dans sa si belle chanson, Sara traîne toujours la sienne dans son char et s’en sert avec les collègues en tournée pour se changer les idées.

Merci à Sara Dufour pour cette magnifique chanson. Les Québécois et partisans de baseball sont choyés d’avoir ce si bel hymne à écouter.

Pour écouter la chanson, cliquez ici.

Pour plus d’infos, voici le lien vers son site web, et celui de sa page Facebook.

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 165