Aucun admis au Temple de la renommée en 2021

Depuis quelques jours, la possibilité de voir quelqu’un être admis au Temple de la renommée cette année semblait de plus en plus mince.

En ce mardi soir, alors que les résultats du vote ont été dévoilés, cette possibilité s’est matérialisée, alors qu’aucune légende du sport n’a reçu le pourcentage des votes nécessaire (75 %) pour voir les portes de Cooperstown s’ouvrir.

Publicité

Celui qui avait la plus grande chance, c’était assurément Curt Schilling. Toutefois, malgré le fait qu’il est passé relativement près (il ne lui manquait que 16 votes), celui qui avait reçu l’appui de 70 % des électeurs devra attendre l’année prochaine avant d’avoir une nouvelle chance, et ce sera d’ailleurs sa dernière.

Ça, c’est en théorie. En pratique, il a demandé à être retiré des bulletins de vote. Il veut s’en remettre au comité des vétérans.

Schilling avait également fait controverse récemment en raison de ses positions politiques, notamment en rapport avec ce qui est survenu au Capitole le 6 janvier dernier.

Un journaliste qui possède un bulletin de vote aurait même demandé à retirer son vote pour Schilling, demande qui a été refusée.

Publicité

Parlant de légendes qui auront une toute dernière chance d’entrer au Temple en 2022, on ne peut pas passer à côté de Barry Bonds et de Roger Clemens. Évidemment, dans leurs cas, le problème n’est pas au niveau de leurs accomplissements. On parle quand même du frappeur de circuits le plus prolifique de l’histoire de la MLB et d’un lanceur qui a remporté sept trophées Cy Young.

Le problème avec ces deux grands, c’est leur utilisation de produits dopants. On sait que Cooperstown est très frileux avec ceux-ci (et libre à vous de forger votre opinion sur le dossier, je ne fais qu’établir un fait ici), et malgré leurs carrières absolument spectaculaires, ils devront espérer que 2022 sera la bonne cuvée pour eux. Quoique si j’avais à donner mon avis, je ne vois pas ces deux figures controversées faire leur entrée au Temple l’an prochain.

On ne peut également pas passer sous le silence les autres légendes qui continuent à accroître leur part de votes au fil des années. Des grands comme Billy Wagner et Scott Rolen continuent de grimper et il faudra continuer de suivre leur progression durant les prochaines années.

Bref, bien que les portes de Cooperstown demeurent fermées en 2021, 2022 sera une cuvée très intéressante à suivre, et plusieurs grands joueurs auront une dernière chance d’être admis. Il faudra voir si les électeurs décideront d’introniser certains d’entre eux dans un an.

Il y aura tout de même une cérémonie cet été pour honorer Derek Jeter et Larry Walker, les intronisés de 2020.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 141