Adam Ottavino : « Je sens que j’ai la responsabilité de freiner les Yankees »

Il y a quelques jours, les Yankees de New York et les Red Sox de Boston ont complété seulement une 11e transaction entre les deux de leur histoire. La dernière remonte à 2014, alors que Kelly Johsnon a pris la direction des Red Sox et Stephen Drew, la direction des Yankees.

Sept ans plus tard, le releveur Adam Ottavino a été échangé à Boston contre un joueur à être nommé plus tard. Les Yankees ont également envoyé 850 000$ et Frank German du côté des Sox.

Publicité

La première transaction entre les deux équipes a été conclue en 1919. Un certain Babe Ruth prenait la direction de la Grosse Pomme contre de l’argent.

Si la transaction d’Ottavino passera vraisemblablement à l’histoire comme une des rares transactions entre ses deux adversaires, le lanceur de 35 ans est fin prêt à jouer cette saison.

Dans une entrevue à la radio de la MLB, Ottavino a affirmé qu’il avait hâte de saisir l’opportunité qui s’offre à lui : lancer contre son ancienne équipe.

Publicité

De me faire échanger à l’équipe rivale, je sens que j’ai la responsabilité de freiner les Yankees »

Adam Ottavino

Avec la saison qu’Ottavino vient de connaître, ses anciens coéquipiers à New York se disent probablement la même chose : « J’ai hâte de frapper des coups de circuit contre lui. »

Il ne faut pas parler trop vite cependant. On connaît le releveur et sa balle glissante peut être très dévastatrice (lorsqu’il est en contrôle). Peut-être qu’un changement d’air lui sera bénéfique. Après avoir passé les deux dernières saisons dans le Bronx, un séjour à Boston pourrait remettre sa carrière sur le droit chemin, lui qui deviendra libre comme l’air après la saison 2021.

Alors que les attentes envers les Red Sox ne sont pas très élevées en 2021, Ottavino aura beaucoup moins de pression. De plus, ses responsabilités dans l’enclos des releveurs seront beaucoup plus grandes, ce qui lui sera favorable ; il pourra montrer aux autres équipes ce qu’il vaut vraiment.

Bref, j’ai très hâte de voir s’il sera en mesure de se reprendre en main avec les Red Sox et surtout, s’il sera capable de freiner la puissante machine offensive des Bombardiers du Bronx.

Image par défaut
Raphael Simard
Publications: 134