Voici quel joueur domine chaque pays au chapitre des circuits

Quel joueur domine chaque pays au chapitre des coups de circuit? Voici un portrait de ceux qui ont au moins réussi 100 circuits en carrière pour leur pays.

Débutons avec la toute petite île d’Aruba, située tout juste au nord de la côte du Venezuela. Xander Bogaerts est natif de la capitale Oranjestad. Cette petite île fait partie du Royaume des Pays-Bas. Pour Bogaerts, sa puissance est apparue lors de ses trois dernières saisons et a frappé 33 circuits en 2019. Il entre dans les meilleures années de sa carrière lui qui a 28 ans. Il totalise 118 circuits à ce jour.

L’Australie produit de plus en plus de joueurs. Celui qui possède le plus grand nombre de circuits est un pionnier pour son pays, il se nomme Dave Nilsson. Il a joué pour les Brewers de Milwaukee de 1992 à 1999. Durant sa carrière, il a frappé 105 circuits. Il est maintenant le gérant de l’équipe senior de baseball de l’Australie.

Publicité

Le Brésil, lui, est représenté par Yan Gomes. Natif de Sao Paulo, il a grandi aux États-Unis. Gomes, qui en est à sa troisième organisation, totalise maintenant 103 circuits.

Le Canada est très bien représenté. Nous avons eu la chance de voir ce grand joueur ici avec nos Expos. C’est un de mes joueurs préférés, Larry Walker. Walker était un joueur complet qui avait beaucoup de puissance comme le démontre son grand total de 383 circuits. Le natif de Maple Ridge en Colombie-Britannique est poursuivi par Joey Votto, qui est à 295.

YouTube.com / Larry Walker donnant la victoire aux Expos

La Colombie est un pays qui développe de plus en plus de joueurs. Vous souvenez-vous d’Edgar Renteria qui a aidé les Marlins et les Giants à remporter la Série mondiale? Renteria domine son pays avec 140 circuits, devançant l’ancien joueur des Expos Orlando Cabrera.

L’île de Cuba est bien représentée par Rafael Palmeiro. Palmeiro a frappé 569 circuits. Le natif de La Havane est devant un autre gros frappeur, José Canseco avec 462.

La petite île de Curaçao, voisine d’Aruba, fait également partie du Royaume des Pays-Bas. Andruw Jones a été un excellent voltigeur surtout avec les Braves d’Atlanta. Il avait un talent naturel. Le natif de la capitale Willemstad a réussi un total de 434 circuits durant sa carrière. Son plus proche poursuivant est Jonathan Schoop.

La République dominicaine continue de produire des joueurs de grands talents. Celui qui domine est toujours actif et est en route vers le chiffre magique des 700 circuits. Il en a 662 à son actif, Albert Pujols. Le plus près de Pujols est Sammy Sosa avec 609.

YouTube.com / Pujols qui frappe ses 661e et 662e circuits face aux Rangers en 2020

L’Allemagne est représentée par un jeune joueur des Twins du Minnesota qui en a 101 à son actif jusqu’à maintenant. Max Kepler est natif de Berlin. Il a 27 ans. Son plus proche poursuivant est l’ancien receveur des Mariners Mike Blowers.

La Jamaïque a produit aussi quelques bons joueurs. Le natif de Kingston a eu une longue carrière de 19 saisons frappant 350 circuits, j’ai nommé Chili Davis. Son plus proche poursuivant a remporté deux Séries mondiales à Toronto. Devon White est derrière Davis avec 208.

Publicité

Depuis quelques décennies maintenant, le Japon libère certains joueurs qui décident de venir tenter leur chance en Amérique. Le plus grand frappeur de puissance de ce pays est Hideki Matsui, que l’on a bien connu dans l’uniforme des Yankees de New York. Il est a frappé un total de 175. Il est suivi par le meilleur joueur japonais de tous les temps : Ichiro Suzuki avec 117.

YouTube.com / Matsui qui frappe un circuit face aux Rangers du Texas

Vinny Castilla a frappé 320 circuits durant sa carrière, principalement avec les Rockies du Colorado. Il est natif d’Oaxaca au Mexique. Son plus proche poursuivant est Jorge Orta avec 130.

Les Pays-Bas sont représentés par nul autre que Didi Gregorius. Le natif d’Amsterdam a pris son envol avec les Yankees de New York. En 2020, il a joué pour les Phillies de Philadelphie. Son total jusqu’à présent se chiffre à 120 circuits.

Le Panama a produit le meilleur closer de l’histoire, mais a également produit de bons joueurs. Carlos Lee domine au chapitre des circuits avec 358, lui qu’on a surtout connu avec les White Sox de Chicago et les Astros de Houston.

Porto Rico a produit et continue de produire d’excellents joueurs. Le plus grand frappeur de puissance de cette île des Caraibes a joué pour les Blue Jays de Toronto durant 12 saisons, j’ai nommé Carlos Delgado. Delgado possède à son actif un total de 473 circuits, 38 de plus que Carlos Beltran.

Le joueur qui représente ce pays est un joueur bien spécial à mes yeux. Il vient de probablement terminer sa carrière avec les Rangers du Texas. Shin-Soo Choo vient de Busan en Corée du Sud. Choo totalise 218 circuits, dont 114 dans l’uniforme des Rangers. Il est suivi de Jung Ho Kang anciennement des Pirates de Pittsburgh.

Celui-ci est natif de Glasgow en Écosse et est arrivé en Amérique à l’âge de trois ans à New York. Il est surtout connu pour son fameux circuit réussi en 1951 face aux Dodgers de Brooklyn pour remporter le championnat pour les Giants de New York, j’ai nommé Bobby Thomson. Il a réussi un total de 264 circuits durant sa carrière.

YouTube.com /  »The shot heard around the world ». Bobby Thomson frappant son fameux circuit face aux Dodgers au Polo Grounds de New York

Le Venezuela est représenté par un grand joueur toujours actif avec les Tigers de Detroit, Miguel Cabrera. Cabrera a à son actif jusqu’à maintenant 487 circuits et se rapproche du prestigieux plateau des 500. Son plus proche poursuivant est bien connu du public montréalais  »El Gran Gato » Andrès Galarraga.

Le dernier pays et non le moindre, les États-Unis. Les Américains ont une brochette exceptionnelle de frappeurs de puissance. Le plus prolifique de tous est Barry Bonds, qui en a frappé 762 au cours de sa carrière de 22 saisons, dont 15 avec les Giants de San Francisco. Il est devant les grands Hank Aaron avec 755 et le légendaire et mon préféré Babe Ruth avec 714.

YouTube.com / Barry Bonds frappant un circuit durant un duel épique face à Eric Gagné des Dodgers

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 143
Alleyop360Attitude Football