Temple de la renommée : seul Curt Schilling y entrerait

Le débat sur le Temple de la renommée revient à chaque année – et c’est à chaque fois la pertinence du même détail qui est contestée ; celle qui entoure la tricherie, le dopage. Certains joueurs qui seraient autrement admis sans l’ombre d’un doute approchent pourtant la fin de leur période d’éligibilité.

Ryan Thibodaux, l’un des officiels qui garde le compte des différents bulletins de vote pour l’accès au Temple, a révélé samedi – alors que 69 formulaires avaient été comptabilisés – que 17,4 % des voix avaient été enregistrées.

Publicité

Si le vote s’arrêtait maintenant, seul Curt Schilling serait admis cette année.

Cela signifie que si la tendance se maintient, ceux qui ont commis des fautes reliées aux drogues de performance durant leur parcours professionnel ne seront pas récompensés.

Publicité

Il en demeure tout de même que le visage même de cette controverse, Barry Bonds, a bondi de 8,9 % par rapport au montant de votes qu’il a reçu l’an dernier, à sa huitième année d’éligibilité. Pour Bonds, le temps presse. En comptant cette année, il lui reste deux tentatives pour être élu au Temple, sans quoi ses portes se fermeront à jamais pour lui.

Même chose pour Roger Clemens, qui a accumulé le même nombre de votes jusqu’à maintenant et à qui il reste autant de chances que son camarade. Sammy Sosa, de son côté, est très loin d’y être accueilli. Il ne compte que sur 21,7 % d’opinions favorables.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Kevan Smith de retour avec Tampa Bay.
  • Ha-Seong Kim est toujours une option pour les Jays.
Image par défaut
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Publications: 314
Alleyop360Attitude Football