Mike Trout : une carrière fabuleuse, mais une vitrine vide du plus beau trophée

Mike Trout est probablement ce qui se fait de mieux dans le monde du baseball depuis 2012, sa première saison complète dans les Majeures. Il est l’un des meilleurs joueurs du circuit et le sera encore pour au moins les dix années à venir. L’athlète de 28 ans est un régal pour les yeux et nous, amateurs de balle, qu’on soit partisan des Angels ou pas, on peut juste s’estimer heureux d’avoir la chance de voir cet athlète de notre vivant.

Une carrière vide de Série mondiale

Cependant, aussi phénoménal soit-il, Mike Trout et son équipe ont pris la fâcheuse tendance à rester aux pieds des séries éliminatoires, à partir en vacances à la fin du mois de septembre et à n’être que spectateurs du baseball automnal. Si Mike Trout collectionne les trophées individuels, il n’a toujours pas pris part sérieusement à une campagne en séries éliminatoires. Le trophée ultime dont rêve tout joueur reste année après année, hors de portée.

Publicité

C’est un fait et une réalité. Aussi bon soit-il, Mike Trout pourrait finir sa carrière sans remporter la moindre Série mondiale.

Qu’il se rassure. Il ne sera pas le premier à qui une telle mésaventure arrive. Pas besoin de remonter à Ty Cobb ou à Ted Williams. Barry Bonds et Ken Griffey Jr. sont les deux dernières grandes méga-stars à n’avoir jamais remporté de Série mondiale.

Si Barry Bonds a eu la chance de jouer une grande finale avec les Giants en 2002 (défaite 4 matchs à 3 face aux Angels d’Anaheim), Ken Griffey Jr. n’a jamais eu le moindre patch « World Series » sur la manche de sa chemise. Quel dommage!

La même mésaventure pourrait-elle arriver à Mike Trout? Ce n’est malheureusement pas impossible.

Publicité

L’argent n’achète pas un esprit d’équipe

Depuis plusieurs années (remontons à 2012), les Angels tentent par tous les moyens de se bâtir une belle équipe. Si la direction a sorti les dollars pour ajouter de jolis noms à l’effectif par-ci par-là (Josh Hamilton, Albert Pujols, Shohei Ohtani, Anthony Rendon …), sur le terrain, ça reste misérable. On n’achète malheureusement pas un esprit d’équipe avec des dollars. Il manque cruellement quelque chose à cette équipe. Quelque chose me dit que même avec le meilleur joueur du monde dans ses rangs, vous aurez beau l’entourer de qui vous voulez, ça ne fonctionnera jamais.

Trevor Bauer est assez intelligent pour comprendre ça. Certaines rumeurs parlent de lui chez les Angels. Selon moi, les chances de le voir arborer la casquette des Halos sont nulles. Un joueur aussi impliqué que cela et avide de succès n’ira pas s’enterrer dans une équipe où on aura beau mettre neuf Mozart sur le terrain, on entendra toujours des fausses notes audition après audition.

Bauer ira chez un contender. Une équipe qui a pour but le lever le plus beau trophée du monde dans les deux, voire trois prochaines années, peut-être même dès la saison 2021. Une chose que les Angels seront incapables de réaliser. Alors, oubliez Bauer aux Angels, il n’ira pas rejoindre une équipe qui ne sait pas sur quel pied danser, il est bien trop compétitif pour cela.

La destinée de Mike Trout est-elle faite ainsi? Le meilleur joueur du monde est malheureusement bien loin de soulever le trophée aux 30 drapeaux. C’est mon avis et il n’engage que moi. Je ne crois absolument pas au Angels et à leur façon de faire. La décennie 2020 nous le dira. Mais j’ai fort à parier que si Trout reste fidèle aux Angels, sa vitrine à trophée restera vide à jamais.

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 496