Le système des mineures des White Sox donne espoir

C’est en 2021 que les White Sox de Chicago regagneront le terrain munis d’un nouveau gérant. D’autant plus qu’il s’agira d’un visage très familier : on se souviendra que Tony La Russa était sur le banc de l’équipe en début de carrière, de 1979 à 1986. Il a aujourd’hui 76 ans et est ressorti de sa retraite suite à l’appel de l’équipe.

La raison derrière son embauche est bien simple : la direction de l’équipe se sent bien capable d’aller de l’avant avec sa composition actuelle, et la pense en mesure de rivaliser pour un championnat de la Série mondiale au cours des prochaines années. Elle sentait plus que c’était au niveau de la gérance dans le banc de l’équipe qu’un changement s’imposait.

Publicité

Après avoir terminé au deuxième rang de la division centrale de l’Américaine, les Sox ont été éliminés en trois matchs par les A’s d’Oakland lors de la série Wild Card. Mais au-delà des leaders que sont Tim Anderson et Jose Abreu, l’équipe se fie grandement également sur les jeunes joueurs tels que Luis Robert, Lucas Giolito et Eloy Jimenez. Au niveau de leur club-école, on retrouve également cinq joueurs qui sont dans le top-100 des recrues du classement de la MLB. Là-dessus, trois d’entre eux, Andrew Vaughn (premier but, 13e rang), Michael Kopech (lanceur droitier, 18e rang) et Nick Madrigal (deuxième but, 36e rang) se trouvent dans le top-50.

Le directeur du développement des joueurs de l’équipe, Chris Getz, sépare les multiples espoirs de l’équipe en deux groupes.

« On a un excellent groupe de jeune joueur, au niveau des lanceurs et au niveau des joueurs de position, et nous en sommes très choyés. On a le sentiment qu’ils pourront réellement contribuer à faire avancer les choses au niveau du grand club et ils auront tous leur rôle à jouer alors qu’on prend un pas vers l’avant ici, » a dit Getz à Joe Bloss de MiLB.com

Publicité

Au chapitre des joueurs de terrain, Getz a identifié trois espoirs qu’il a vraiment confiance de voir au sein de l’organisation des White Sox dans les prochaines années, trois joueurs originaires de l’Amérique latine. Le voltigeur Benyamin Bailey a montré des statistiques impressionnantes dans la Dominican Summer League, alors que Bryan Ramos et José Rodriguez, dans le champ intérieur, démontrent une grande aptitude dans leur jeu global.

L’équipe se dit également satisfaite de son groupe de lanceur. Getz a notamment mis l’accent sur Jared Kelley, Matthew Thompson et Andrew Dalquist, qui pourraient très bien réussir à percer l’alignement de l’équipe dans les saisons à venir. Cependant, ils n’ont bien sûr pas été en mesure de disputer une saison dans les mineures cet été en raison de la pandémie de la COVID-19. Reste donc à voir ce qu’ils seront en mesure de faire à Chicago, même si le directeur du développement des joueurs se dit confiant de les voir arriver.

S’il y a bien un secteur de l’équipe qui se doit d’être amélioré, c’est bien au niveau des receveurs, où on ne constate pas de réelle relève. Mis à part Yasmani Grandal, qui va reprendre son rôle de partant derrière le marbre en 2021, Yermin Mercedes pourra le seconder. Ivan Gonzalez fait également partie de l’équipe. Le club a cependant failli d’en repêcher un au dernier repêchage, qui pourrait assurer une bonne relève au sein de l’équipe pour les années à venir.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 204
Alleyop360Attitude Football