Le club des 300 : Pud Galvin, Tim Keefe, Mickey Welch et Charles Radbourn

Aujourd’hui, je débute une série de textes sur les lanceurs ayant remporté au moins 300 victoires au cours de leur carrière. Ce fait d’armes n’est plus vraiment courant de nos jours, car les lanceurs lancent aux cinq jours. Par contre, il y a de cela très longtemps, le lanceur partant lançait aux deux jours, donc c’était plus commun de remporter plusieurs matchs par saison. Les lanceurs dont je vais vous parler dans ce texte ont tous lancé vers la fin des années 1800. Un p’tit brin d’histoire…

Le premier se nomme Pud Galvin. Galvin a lancé entre 1875 et 1892. Il a remporté sa 300e victoire le 5 octobre 1888. Il a lancé à une époque où la rotation ne comptait que deux lanceurs. En 1883-84, il a complété 143 matchs, en remportant 92. Il a remporté 365 victoires contre 310 défaites avec une MPM de 2.85.

Publicité

Galvin a lancé 6003 1/3 manches en plus de compléter 646 matchs. Il est second à Cy Young dans ces deux catégories. Durant sa carrière, il a lancé pour les Browns Stockings de St-Louis, les Bisons de Buffalo, les Alleghenys de Pittsburgh, les Burghers de Pittsburgh, les Pirates de Pittsburgh et les Browns de St-Louis. Il a été élu au Temple de la renommée en 1965 par le comité des vétérans.

Le prochain est Tim Keefe. Keefe a lancé entre 1880 et 1893. Il a remporté son 300e match le 4 juin 1890. Il a d’ailleurs remporté un total de 342 parties avec une MPM de 2.63. Il a lancé pour trois différentes formations, soit les Trojans de Troy, les Giants/Metropolitans de New York et les Phillies de Philadelphie.

Il a mené la Ligue nationale à trois reprises pour la MPM : 0.86 en 1880, 1.58 en 1885 et 1.74 en 1888. Il a de plus mené la ligue pour les victoires en 1886 avec 42 et 35 en 1888. Il a complété 50 matchs ou plus à quatre occasions. Tim Keefe a été élu au Temple de la renommée en 1964 par le comité des vétérans.

Publicité

Le prochain se nomme Mickey Welch. Welch a lancé entre 1880 et 1892. Welch a gagné sa 300e victoire le 28 juillet 1890. Il n’a jamais dominé dans aucune catégorie même s’il a remporté 307 victoires en carrière. Son plus haut total a été de 44 en 1885 pour les Giants de New York. Ironiquement, il a mené la ligue pour les buts sur balles entre 1884 et 1886. Par contre, lors de ces trois saisons, il a remporté 116 victoires avec une MPM de seulement 2.39.

Malgré la circulation dense sur les buts, il se tirait d’affaire. Il a également lancé pour les Trojans de Troy. Il a fait son entrée à Cooperstown en 1973, étant élu lui aussi par le comité des vétérans.

Le dernier pour ce texte est Charles Radbourn. Radbourn a évolué entre 1881 et 1891. Il a remporté sa 300e victoire le 2 juin 1891 et un grand total de 309. Il a lancé pour trois formations : les Grays de Providence, les Beaneaters de Boston et les Red Stockings de Cincinnati.

Entre 1883 et 1884, il a remporté 107 matchs, dont un record de 59 en 1884 pour les Grays de Providence. Cette même saison, il avait lancé 678 2/3 manches. Radbourn a été élu au Temple de la renommée en 1939 par le comité de « Old Timers ». C’est comme cela que se nommait le comité des vétérans au tout début du Temple.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 145