Le club des 300 : John Clarkson, Kid Nichols, Cy Young et Christy Matthewson

Dans ce texte, nous verrons quatre autres membres du club des 300. Quelques noms vous seront probablement plus familiers.

À lire aussi : premier article de la série.

Publicité

Débutons avec un lanceur qui a lancé vers la fin des années 1800. Il se nomme John Clarkson. Clarkson a connu une carrière qui a débuté en 1882 pour se terminer en 1894. Par contre, il n’a pas joué en 1883. Il a remporté un grand total de 328 matchs en douze saisons. Il a remporté l’ultime match le 21 septembre 1892. Il a réussi l’exploit dans l’uniforme des Spiders de Cleveland. Il a également évolué pour les Ruby Legs de Worcester, les White Stockings de Chicago et les Beaneaters de Boston.

Il a dominé la ligue pour les victoires en 1885 avec 53, en 1887 avec 38 et en 1889 avec 49. Et ces trois mêmes saisons, il a aussi dominé pour les matchs complets avec un grand total de 192, les retraits sur trois prises avec 829 et les manches lancées avec un total de 1766. Clarkson a été élu au Temple de la renommée en 1963 par le comité des vétérans.

Kid Nichols a connu une carrière de 15 saisons, évoluant tour à tour pour les Beaneaters de Boston, les Cardinals de Saint-Louis et les Phillies de Philadelphie. Il a remporté 361 matchs en ayant subi la défaite à 208 reprises. Nichols a remporté sa 300e victoire le 7 juillet 1900. Il a eu une MPM de 2.96.

Entre 1896 et 1898, il est celui qui a remporté le plus de victoires avec 30, 31 et 31 respectivement. Il a aussi dominé la ligue pour les blanchissages en 1890 (7), en 1894 (3) et en 1900 (4). Le droitier a été élu au Temple de la renommée par le comité des « Old Timers » en 1949, faisant de lui le premier gagnant de 300 matchs à être intronisé de son vivant à l’âge de 79 ans.

Celui-ci n’a pas besoin d’introduction. On entend toujours son nom en 2020, car un prestigieux trophée porte son nom. J’ai nommé le grand Denton True « Cy » Young. On l’a surnommé Cy pour Cyclone, se référant à sa fulgurante balle rapide qui a dominé les frappeurs au fil des ans…

Publicité

Young possède toute sorte de records qui ne seront jamais battus. Il possède les records pour les victoires avec 511, les défaites avec 316 et les manches lancées avec 7356. Young a dominé la Ligue nationale pour les victoires à deux reprises et à trois reprises dans l’Américaine. Il a remporté sa 300e victoire le 12 juillet 1901 à sa douzième saison à l’âge de 34 ans. Young a joué de 1890 jusqu’en 1911 à l’âge de 44 ans. Il a terminé sa carrière avec une MPM de 2.63. Il a débuté 815 matchs pour en compléter 749. À cette époque, lorsque tu débutais un match, on s’attendait à ce que tu le termines.

Young a joué pour les Spiders de Cleveland et les Perfectos/Cardinals de Saint-Louis dans la Ligue nationale et pour les Americans/Red Sox de Boston et les Naps de Cleveland dans la Ligue américaine. Young a été élu au Temple de la renommée en 1937 et la cérémonie a eu lieu en 1939. Le trophée qui porte son nom a commencé à être alloué au meilleur lanceur en 1956.

Christy Matthewson est le premier gagnant de 300 victoires à avoir commencé durant les années 1900, soit de 1900 à 1916. Il a donc joué pendant 17 saisons. Il a évolué toute sa carrière pour les Giants de New York de la Ligue nationale, à l’exception d’un seul départ à la fin de 1916 pour les Reds de Cincinnati, match qu’il a d’ailleurs remporté. C’était la dernière de sa glorieuse carrière.

Entre 1903 et 1914, il a eu au moins 20 victoires par saison. Il a remporté sa 300e victoire le 13 juin 1912. Au total, il aura terminé avec une fiche de 373 victoires contre 188 défaites avec une MPM de 2.13.

Dans toute l’histoire du baseball, il est le troisième au nombre des victoires derrière Cy Young et Walter Johnson. Matthewson est apparu dans quatre Séries mondiales, affichant une MPM de 0.97 en onze départs et une fiche de 5-5. Les Giants ont remporté une de ces séries en 1905 face aux Athletics de Philadelphie.

Christy Matthewson est décédé tragiquement à l’âge de 45 ans des suites des gaz inhalés comme soldat lors de la Première Guerre mondiale. Matty a été élu au Temple de la renommée en 1936 à titre posthume.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 143
Alleyop360Attitude Football