Le club des 300 : Eddie Plank, Walter Johnson, Grover Cleveland Alexander et Lefty Grove

Aujourd’hui, continuons notre tour d’horizon du club des 300 victoires avec une brochette exceptionnelle de lanceurs.

À lire aussi : deuxième article de la série.

Publicité

Débutons avec un excellent lanceur gaucher qui a principalement lancé pour les Athletics de Philadelphie. Il a de plus lancé en fin de carrière pour les Browns de Saint-Louis et, en 1915, dans la Federal league pour les Terriers de Saint-Louis. Il a connu une belle carrière de 17 saisons entre 1901 et 1917. Il se nomme Eddie Plank.

Plank est le premier lanceur gaucher à joindre le club des 300. Il la fait le 11 septembre 1915. Il détient les records suivants pour un gaucher : le plus grand nombre de matchs complets avec 410 et les blanchissages avec 69. Plank a été un élément clé de la dynastie des Athletics entre 1910 et 1914. Il les a aidés à remporter cinq championnats de ligue et trois Séries mondiales. En sept apparitions, il a une fiche de 2-5 et une MPM de 1.32. Plank a terminé sa carrière avec une fiche de 326 victoires et 194 défaites et une MPM de 2.35. Il a été élu au Temple de la renommée par le comité des « Old Timers » en 1946.

YouTube.com / Eddie Plank

Le prochain est connu sous le surnom de Big Train, j’ai nommé le grand Walter Johnson. Johnson est un de ceux qui a passé toute sa carrière avec la même organisation, soit les Senators de Washington de 1907 à 1927, jouant ainsi durant 21 saisons. Johnson est encore aujourd’hui dans les conversations comme étant un des plus rapides de toute l’histoire. On le distinguait bien, lui qui avait une motion bien particulière lançant de côté.

Johnson a remporté sa 300e victoire le 14 mai 1920. Il est deuxième à Cy Young pour le plus grand nombre de victoires dans l’histoire du baseball avec 417. Seulement Young et Johnson ont remporté plus de 400 victoires. Johnson avait aussi subi 279 défaites, jouant toujours pour un club de fond de classement.

Publicité
YouTube.com / Walter Johnson avec sa motion bien particulière

Il a gagné deux titres de MVP, devenant le premier lanceur à réussir l’exploit en 1913 et une deuxième fois onze ans plus tard, en 1924. Il a aussi dominé pour la MPM pendant cinq saisons et terminant sa carrière avec 2.17. Il détient le record pour le plus de blanchissages avec 110, soit 20 de plus que son plus proche poursuivant Grover Cleveland Alexander. Il a remporté une seule Série mondiale, soit en 1924. Il est apparu dans six matchs de Série mondiale, terminant avec une fiche de 3-3 et une MPM de 2.52. Il a complété les cinq départs auxquels il a pris part. il a été intronisé au Temple de la renommée en 1936, faisant partie de la classe inaugurale.

Grover Cleveland Alexander a lancé entre 1911 et 1930. Il a évolué pour trois différentes formations, soit les Phillies de Philadelphie, les Cubs de Chicago et les Cardinals de Saint-Louis. Son prénom lui vient du 22e président des États-Unis. Alexander a remporté un total de 373 victoires (à égalité avec Christy Matthewson), subissant aussi 208 défaites.

Il a remporté sa 300e partie le 20 septembre 1924. Il a 90 blanchissages à son actif, second seulement à Walter Johnson. Alexander a terminé avec une fiche de 1-1 avec une MPM de 1.53 lors de sa première Série mondiale en 1915. Par contre, c’est onze ans plus tard qu’il est reconnu pour avoir freiné les Yankees lors du septième et décisif match de la Série mondiale. Son gérant Rogers Horsby le convoque alors au monticule avec deux retraits et les buts remplis. Il a réussi à retirer sur trois prises Tony Lazzari, ce qui a éteint la menace. Il a aidé les Cardinals à remporter la Série mondiale à l’âge de 39 ans. Il a été élu au Temple de la renommée en 1938.

YouTube.com / Grover Cleveland Alexander

Pour terminer ce texte, je vous présente le gaucher le plus dominant de l’histoire, Robert Moses « Lefty » Grove. Il a été le gaucher le plus redouté de son époque. Grove a lancé entre 1925 et 1941 pour deux grandes organisations, soit les Athletics de Philadelphie et les Red Sox de Boston. Une glorieuse carrière de 17 saisons. Il a connu ses meilleures années avec les A’s. Il a remporté sa 300e victoire le 25 juillet 1941 lors de sa dernière saison. Sa fiche globale a été de 300-141 avec une MPM de 3.06.

YouTube.com / Lefty Grove

Il a dominé pour les retraits sur trois prises durant les sept premières saisons de sa carrière. Il a de plus remporté le titre pour la meilleure MPM à neuf reprises. En trois Séries mondiales avec les Athletics de 1929 à 1931, il a terminé avec une fiche de 4-2 et une MPM de 1.75. Il a participé au premier Match des étoiles en 1933 disputé au vieux Comiskey Park de Chicago. Grove sera élu à Cooperstown en 1947.

Image par défaut
Paul Leblanc
Publications: 143
Alleyop360Attitude Football