D.J. LeMahieu pourrait-il réellement quitter les Yankees?

En ce moment, Brian Cashman a un très gros dossier à régler : celui de D.J. LeMahieu. Le joueur de deuxième but est actuellement agent libre et voudra être payé à sa juste valeur, lui qui s’est révélé comme étant l’un des meilleurs frappeurs des Majeures depuis son arrivée dans le Bronx.

Après deux campagnes à New York qui se sont soldées par deux présences dans le top-4 au vote du MVP de l’Américaine, il est encore probable que LeMahieu conserve son pyjama rayé en 2021 et pour plusieurs années.

Mais, pourquoi ce n’est pas déjà fait?

Publicité

Une cinquième année de contrat cause problème

En ce moment, la cause de l’impasse dans les négociations ne serait pas monétaire, mais bien au niveau du nombre d’années. LeMahieu veut obtenir une entente de cinq saisons, mais les Yankees semblent réticents à lui offrir un pacte aussi long, quatre ans étant le maximum offert selon plusieurs informateurs.

Pardon?

Je veux bien croire que LeMahieu n’est pas un jeune joueur. Il a actuellement 32 ans et un contrat de cinq saisons l’amènerait jusqu’à ses 38 ans (il soufflerait ses 38 bougies durant la dernière saison d’une entente de cinq saisons). Toutefois, on ne parle pas d’un joueur dont la régression semble imminente. Il n’est pas un marchand de vitesse et n’est pas simplement qu’un frappeur de puissance, ce qui sont les deux qualités qui diminuent rapidement avec l’âge.

On parle d’un frappeur de contact qui possède un excellent œil au bâton et qui sait se rendre sur les buts. Sans être un joueur de calibre Gant doré, il se débrouille en défense, et ce, partout à l’avant-champ.

Non, il ne sera peut-être pas un MVP à 38 ans. Il sera peut-être un peu surpayé, mais encore là, si une cinquième année permet à l’organisation de garder celui qui est le meilleur frappeur de l’alignement depuis deux saisons, j’essaie, sans succès, de comprendre pourquoi les Yankees ont si peur de lui offrir une cinquième année de contrat.

Le cas Michael Brantley

Bon, admettons que les négociations n’aboutissent pas et que LeMahieu quitte, quel sera le plan des Yankees pour garder la tête hors de l’eau?

Tout d’abord, il sera impossible de remplacer une telle production. Néanmoins, un nom semble circuler et qui pourrait occuper un rôle similaire à celui de LeMahieu, celui de Michael Brantley.

Publicité

Attendez, quoi?

Le fait de voir les Yankees s’intéresser à Brantley est un non-sens à mes yeux. Les deux seuls avantages que Brantley offre par rapport à LeMahieu, c’est qu’il est gaucher et que le contrat pourrait être moins long et moins cher.

Mais, en résumé, on s’intéresse ici à un joueur qui n’aura pas de place dans l’alignement (Frazier, Hicks et Judge sont les voltigeurs tandis que Stanton occupe le rôle de frappeur désigné. LeMahieu peut s’insérer partout dans l’avant-champ) et qui est plus vieux que LeMahieu, en plus d’offrir un rendement moins intéressant que la vedette des Yankees.

Mais, si Brantley fournit encore en étant plus vieux que LeMahieu (simplement d’un an, toutefois), n’est-ce pas là la preuve que LeMahieu a tout ce qu’il faut pour continuer à produire pour quelques années encore, et ce, à un rythme similaire?

Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble que oui.

Non, les Yankees ne peuvent pas le perdre

« D.J. LeMahieu est le catalyseur de l’attaque des Yankees de New York. ». Cette phrase, je la répète fréquemment et j’en suis persuadé. Dans un alignement composé de frappeurs qui, plus souvent qu’autrement, frapperont un circuit ou seront retirés au bâton, LeMahieu est absolument crucial pour se rendre sur les coussins et donner une chance à Judge, Stanton et autres d’inscrire des circuits qui font vraiment mal plutôt que des claques en solo.

Et si les rumeurs qui lient Kyle Schwarber à New York sont réelles, c’est encore plus vrai.

Les Yankees doivent tout faire pour garder LeMahieu dans son pyjama rayé. Si ça passe par une cinquième année de contrat, il faut la lui offrir.

Parce que les poches sans fin de Steve Cohen et des Mets ne se feront pas prier pour lui accorder un pacte de cinq saisons à un salaire peut-être plus élevé que celui que les Yankees pourraient lui offrir.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 123