Cinq lanceurs en quête de rédemption pour 2021

L’année 2020 a été pénible pour tout le monde, on s’entend. Côté sportif, on ne crachera pas sur la saison de 60 matchs qui nous a été proposée, on mettra de côté les nouvelles règles, le nouveau format des playoffs et j’en passe. Estimons nous juste heureux d’avoir eu droit a du baseball cette année.

Sur le terrain, tous n’ont pas pu participer aux joutes de la saison 2020, faute d’un coude qui a nécessité quelques coups de bistouri et quelques rafistolages par-ci par-là et qui les a forcément mis sur la touche pour de nombreux mois. Ils sont nombreux, et 2021 les verra revenir au jeu (certains plus tôt que d’autres). Leurs clubs respectifs ne se plaindront pas de leur retour et les partisans non plus.

Publicité

Il est fort à parier que ces joueurs ont soif de baseball et surtout ont hâte à prouver qu’ils sont bel et bien prêts à redorer leur blason.

Chris Sale

Le grand gaucher des Red Sox devrait faire son retour au début de l’été. Celui qui a manqué la saison 2020 au complet devrait pouvoir tenir son poste et un minimum de six manches quand il aura eu le feu vert des médecins. Pas que sa présence l’an passé aurait permis au Red Sox d’être moins ridicule, mais disons que quand Chris Sale est sur un monticule, il peut toujours se passer quelque chose.

En trois saisons avec les Red Sox, Chris Sale a amassé 35 victoires contre 23 défaites et 3.08 de MPM. La grande carcasse à la motion peu conventionnelle a aussi obtenu 763 K sous l’uniforme des chaussettes rouges.

Luis Severino

Chez les ennemis des Sox, les Yankees, c’est Luis Severino qui est allé se faire jouer dans le coude par les chirurgiens. Après avoir montré de très belles choses en 2017 et 2018, 2019 a été laborieux et la chirurgie devenait inévitable.

Comme pour Sale, Severino devrait faire un retour progressif dans la rotation des Yankees. Des Yankees qui devraient l’utiliser avec prudence au cours de ses premières sorties. En attendant, la rotation de New York devrait se constituer ainsi : Gerrit Cole, Domingo German, Jordan Montgomery, Deivi Garcia et Jonathan Loaisiga. Qui écopera du retour de Severino? Amis partisans des rayés, je vous laisse y penser.

Noah Syndergaard

On l’avait presque oublié. Les Mets ont beaucoup fait parler d’eux depuis la fin de la saison régulière, à tel point qu’on oublierait d’ajouter le retour de Noah Syndergaard dans la rotation. Le grand Noah a eu aussi droit à son coup de scalpel (un mois après Severino), et on l’a déjà vu bien en forme sur ses dernières vidéos à l’entraînement.

Publicité

Syndergaard devrait faire son retour au mois de juin. Où en seront les Mets à ce moment de la saison? Probablement toujours assez loin en arrière des Braves, qui seront intouchables dans cette division Est de la Nationale.

Tiens, ça fait quasiment huit ans que les Blue Jays ont envoyé Noah Syndergaard et un paquet d’autres joueurs (dont Travis d’Arnaud) aux Mets en échange du lanceur de balle papillon R.A. Dickey.

Jordan Hicks

Le closer et fireballer des Cards de Saint-Louis sera de nouveau présent sur la butte pour les oiseaux en 2021. Hicks s’est fait opérer en 2019 et aurait pu jouer en 2020, mais avait décidé de opt out, comme de nombreux joueurs dans la MLB. Santé fragile ou choix personnel, nous ne sommes pas là pour juger : apprécions juste le retour d’un gars qui, je le rappelle, est capable de lancer la balle à plus de 105 MPH.

Quand on sait que l’opération Tommy John peut bien souvent vous faire lancer plus fort, vous n’oublierez pas de jeter un coup d’œil sur le radar la saison prochaine quand il sera sur le monticule.

Shohei Ohtani

On pourrait aussi parler de Shohei Ohtani. On le sait à l’aise avec un bâton dans les mains, mais faut-il tenter le diable et le renvoyer sur un monticule des Ligues majeures? Certes, si la chirurgie fonctionne pour les autres, pourquoi ne fonctionnerait-elle pas pour lui?

Les Angels devront se montrer prudents avec leur phénomène de foire et éviter de vouloir le rendre trop spectaculaire. Dans la MLB, un gars qui fait les deux (lancer et frapper) et qui performe sur la durée, j’ai du mal à y croire. Il faudra peut-être faire un choix un moment ou l’autre du côté du front office d’Anaheim.

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 495
Alleyop360Attitude Football