Selon les Jays, Vladimir Guerrero Jr. s’est pris en main

Vladimir Guerrero Jr. a été loin d’être exemplaire en matière d’entraînement et de conservation de la forme physique durant la suspension des sports de mars à juillet. Il le sait. Ses coéquipiers le savent. Ses entraîneurs le savent. Conscient de ses actions et de l’impact négatif que cela pouvait avoir sur l’équipe, Vladdy s’est repris en main.

Ça aussi, son entourage au sein de l’équipe l’a remarqué.

Publicité

Il y a quelques jours, le jeune espoir montréalais s’excusait aux joueurs des Blue Jays pour son piètre état durant la saison écourtée, excuses qui ont été appréciées. On sentait chez eux que Guerrero Jr. n’avait pas fait tous les efforts nécessaires pour garder un poids santé, ce qui est crucial lorsque ton emploi est d’être un athlète professionnel.

Le DG du club Ross Atkins l’a lui aussi vu. Non seulement Atkins s’est dit heureux que son jeune poulin prenne la peine d’avouer ses torts, mais il est également satisfait de ce que son protégé a établi comme routine personnelle depuis le début de la saison morte.

Publicité

« Durant le processus, il a été incroyablement ouvert avec nous et spécialement récemment. Nous avons toujours parlé de la personne, nous avons toujours parlé d’à quel point nous l’apprécions et nous le tenons en estime, et je crois que récemment il a juste été plus redevable, plus publiquement redevable, évidemment. C’est juste une partie de la maturation naturelle. »

– Ross Atkins, à propos de Vladimir Guerrero Jr.

Vladdy a perdu environ 30 livres en l’espace de quelques mois. Au début du camp d’entraînement estival des Blue Jays, il en pesait 282. Aujourd’hui, il se situe autour de 250 et désire descendre encore jusque dans les 235-240, question de pouvoir avoir un poids optimal pour jouer au troisième but ; un objectif qu’il a pour 2021.

Pour ce faire, c’est une routine serrée et répétitive qui s’impose. Pas de déjeuner, un entraînement, un gros dîner, du travail sur le terrain, un trajet de vélo, un souper santé : c’est la formule qu’il pratique en ce moment – et qui lui permettra éventuellement d’atteindre les buts qu’il s’est fixé.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football