Scott Boras pense qu’Aaron Sanchez sera un partant en 2021

En 2016, les partisans des Blue Jays s’émerveillaient devant le lanceur Aaron Sanchez, qui était tranquillement en train de s’établir en tant qu’excellent lanceur partant. Avec Marcus Stroman qui était lui aussi en train de prendre ses aises et, appuyés par de bons vétérans comme J.A. Happ, Marco Estrada et R.A. Dickey, les deux jeunes semblaient représenter le futur dans la Ville-Reine.

Oh oui, les choses ont changé à Toronto.

Publicité

Malheureusement pour Sanchez, des blessures chroniques au niveau de ses mains (des ampoules et des ongles cassés fréquents) l’ont grandement ralenti, si bien qu’à la date limite des transactions en 2019, les Jays ont préféré le liquider aux Astros, lui donnant une chance de relancer sa carrière sous d’autres cieux.

Mis à part sa toute première apparition avec l’équipe durant laquelle il a lancé six manches dans un match sans point ni coup sûr combiné, disons que le gâteau n’a pas beaucoup plus levé.

Bref, après avoir raté la saison 2020 pour une (autre) blessure, il teste actuellement le marché des agents libres. Il lance d’ailleurs devant des recruteurs depuis quelques jours, et selon son agent Scott Boras, Sanchez a démontré de très belles choses.

Bon, un peu bizarre de parler des rotations par minute et de ne pas mentionner la vitesse de sa rapide, mais c’est l’information donnée par Boras.

Il faudra voir si une équipe voudra prendre une chance et offrir un contrat à Sanchez, mais je doute qu’une entente à très long terme soit signée. Un contrat d’un an durant lequel il devra prouver sa valeur (un peu comme Robbie Ray a paraphé avec les Jays) est plus probable dans son cas, et encore là, le montant ne sera probablement pas très élevé.

Publicité

Toutefois, selon Boras, Aaron Sanchez sera un lanceur partant en 2021, et non un releveur.

Je pense que le dernier mot reviendra à l’équipe, mais si Sanchez est confiant d’être un lanceur partant, c’est un avantage non-négligable.

Un autre client de Boras, James Paxton, devrait quant à lui lancer devant les recruteurs sous peu.

Il se remettrait bien de ses ennuis de santé subis durant la dernière saison, et Boras affirme qu’il y a de l’intérêt envers le gaucher. On sait qu’il a le potentiel d’être un très bon partant, mais les blessures le ralentissent beaucoup lui aussi. S’il revient en pleine forme, l’intérêt est évidemment justifié.

Bref, les deux lanceurs devront prouver aux recruteurs qu’ils méritent une place dans une équipe des Majeures. Reste à voir ce que ces démonstrations leur permettront d’obtenir.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Joey Wendle encense son gérant.
  • Un Québécois effectue un gros travail dans la NFL, et ce, dans le silence. [Attitude Football]
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football