Ross Atkins se dit en confiance avec son trio de receveurs

Dans le sport, comme dans la vie, nous devons faire des choix. Difficile pour un directeur général comme Ross Atkins de ressortir de la boutique de jouets avec moins de paquets qu’il ne le souhaite, car il possède le portefeuille pour faire du bruit durant la saison morte.

Évidemment, Atkins et les Blue Jays ne peuvent pas se lancer dans toutes les directions à la fois en cette période de séduction et les derniers commentaires du directeur général des Jays mettent la table en ce qui a trait aux priorités de l’équipe.

Publicité

Il n’est pas coutume de voir un receveur de la trempe de J.T. Realmuto être disponible pour toutes les équipes des Majeures. Pourtant, une seule de ces formations aura le privilège de s’offrir ses services et n’en déplaise aux partisans des Blue Jays, il ne devrait pas aboutir à Toronto.

Atkins s’est dit satisfait du développement de ses trois jeunes receveurs et se dit en confiance de débuter la prochaine saison avec eux.

Danny Jansen, Reese McGuire et Alejandro Kirk n’ont pas déçu en 2020 et ont su démontrer de belles aptitudes.

Faire confiance aux jeunes

Kirk est celui du nombre qui possède le plus grand potentiel offensif, comme en fait foi le court échantillonnage de ses statistiques de la dernière saison. Le jeune Mexicain de 22 ans a frappé pour une moyenne de .375 en 24 présences au bâton.

Publicité

Jansen, 23 ans, est celui qui a vu le plus d’action dans le cadre de la saison écourtée. Il a effectué 147 présences au bâton en 43 parties. Sa moyenne de .183 paraît bien anémique, mais il rend de précieux services derrière le marbre.

Le moins connu des trois et le plus âgé (25 ans) est Reese McGuire. Choix de première ronde, 14e au total, des Pirates en 2013, il est une police d’assurance pour le gérant Charlie Montoyo et un travailleur fiable et sécurisant pour les artilleurs des Jays. Lui aussi devra polir son jeu en attaque en prévision de la prochaine saison (moyenne au bâton de .073 en 45 présences en 2020).

La séance de magasinage hivernale d’Atkins devrait donc le mener vers d’autres rayons de la boutique. Un voltigeur de centre (George Springer) et un lanceur partant de premier plan (Trevor Bauer) serviraient mieux les actions de la formation et feraient d’elle une véritable menace pour les années à venir.

Bon magasinage, cher Ross!

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football