Les Yankees n’ont plus intérêt à échanger Clint Frazier

Même si au début de la dernière saison, les rumeurs insinuaient que les Yankees magasinaient Clint Frazier, aujourd’hui, ce n’est sans doute plus le cas.

Avec les joueurs comme Aaron Judge, Giancarlo Stanton, Aaron Hicks et Brett Gardner dans le champ extérieur, l’équipe new-yorkaise aurait pu sacrifier Clint Frazier. Mais avec la saison qu’il vient de connaître, disons que les Yankees n’ont plus aucun intérêt à l’échanger.

Publicité

Pas juste au bâton, mais même en défensive. Comment a-t-il pu passer d’un voltigeur médiocre à un voltigeur finaliste au Gant doré? New York ne peut plus se séparer de lui maintenant, il sera un atout important au futur de l’équipe.

Et avec l’historique des blessures aux deux joueurs étoiles Stanton et Judge, Frazier pourrait très bien assurer un rôle de « réserviste ».

Si les Yanks ne prolongent pas le contrat de Brett Gardner avec l’équipe, le mot « réserviste » risque de ne plus être relié à Frazier, qui risque de voir son temps de jeu augmenter dans la gauche. Avec Stanton comme DH, Judge au champ droit et Hicks au champ centre, l’alignement des Yankees pourrait faire encore plus peur cette année (si tout le monde reste en santé, bien sûr).

Publicité

Si Frazier est capable d’être consistent au bâton, l’avenir serait là pour le jeune homme. Cette année, en plus de sa nomination au Gant doré, il a très bien fait à la plaque. Il a maintenu une moyenne au bâton de .267 et un OPS de .905. Il se rendait même sur les sentiers presque quatre fois sur dix.

Malgré de bonnes statistiques à la fin de la saison, son début de saison n’a pas été bon. Après les deux premiers matchs de la saison, il a été cédé au site alternatif de l’équipe en Pennsylvanie, car Aaron Boone avait besoin de releveurs.

C’est difficile. Clint est prêt à être un joueur d’impact dans cette ligue. Il n’y a aucun doute. C’est juste malheureux que plusieurs bons voltigeurs le « bloquent ».

Aaron Boone

Ces mots de Boone ont surement fouetté Frazier, car lors de son prochain rappel le 11 août, il a tout cassé. À ses 10 premiers matchs depuis son rappel, il a frappé pour .344, avec trois circuits et 11 points produits.

Bref, même si les Yankees seraient encore entrain de la magasiner, disons qu’après une saison de la sorte, sa valeur sur le marché aura grandement augmenté.

Default image
Raphael Simard
Alleyop360Attitude Football