Les chances de voir Trevor Bauer rester à Cincinnati sont minces

Lorsque les Reds de Cincinnati ont fait l’acquisition de Trevor Bauer en juillet 2019, l’équipe avait l’intention de faire les séries au moins une fois lors de son passage. Par la suite, les Reds auraient tiré avantage de la hausse des revenus pour tenter de prolonger son contrat.

Évidemment, lors de son acquisition, les Reds n’avaient pas pensé qu’une potentielle pandémie frapperait le monde du baseball en 2020 et causerait des problèmes économiques. Quelle honte.

Publicité

Avec la pandémie de la COVID-19, les revenus ne vont pas augmenter, ce qui va, fort probablement, résulter en la perte du joueur étoile. L’équipe avait offert un contrat d’une saison, mais évidemment, il a refusé.

L’agent de Trevor Bauer Rachel Luba a affirmé sur son compte Twitter que son client trouve que la formule des offres qualificatives en est une ridicule. Malgré son refus de l’offre qualificative des Reds, Bauer ne renonce pas l’idée de signer avec l’équipe de l’Ohio.

Cependant, comme le site de la MLB le rappelle, il serait relativement étonnant de le voir revenir avec les Reds.

Publicité

Pas besoin de dire que ce serait une grosse perte pour les Reds, qui ont une grosse rotation.

Le lanceur est présentement très convoité, lui qui a connu sa meilleure saison en carrière et qui verra les équipes faire la file afin de mettre la main sur ses services. Il va demander beaucoup d’argent, mais avec la pandémie, accepterait-il une diminution de salaire?

Avec son caractère, on peut en douter. Après tout, il est le meilleur lanceur disponible, lui qui en en lice pour mettre la main sur un premier Cy Young en carrière.

Chose certaine, les équipes vont devoir offrir beaucoup d’argent, sans mentionner les conditions auxquelles les équipes devront se soumettre, pour acquérir ses services. Le dossier va être à suivre…

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Alex Cora aura du pain sur la planche à son deuxième séjour à Boston.
  • La pandémie affecte toutes les équipes. Même les Yankees.
Default image
Raphael Simard
Alleyop360Attitude Football