Le Wrigley Field désigné site historique national

Le Secrétaire de l’Intérieur des États-Unis a aujourd’hui annoncé que le Wrigley Field de Chicago, domicile des Cubs, sera désormais désigné comme un site historique national des États-Unis. Il rejoint ainsi une liste formée de quelque 2600 sites à travers le pays qui ont marqué l’histoire de leur ville et de tout le pays.

Le Secrétariat de l’Intérieur aura pris six ans pour déterminer si le légendaire stade méritait cette désignation. Les rénovations des dernières années avaient compromis l’obtention de cet honneur, mais la décision a finalement penché en faveur des Cubs.

Publicité

106 ans d’histoire

La construction du célèbre stade a débuté en 1914 et le stade est devenu le domicile des Cubs deux ans plus tard en 1916. À l’époque, les Cubs ne faisaient même pas partie de la Ligue nationale, ni même des ligues majeures, mais bien de la Ligue fédérale, qui allait mourir quelques années plus tard. Nommé à l’origine le Weeghhman Park, il adopte le nom qu’on lui connaît aujourd’hui en 1926.

Wrigley Field est particulièrement connu pour sa légendaire haie de vignes, installée en 1937. Ce fut également le dernier stade à installer des lumières et à tenir des matchs en soirée en 1988. Les Bears de Chicago ont été les colocataires de Cubs de 1921 à 1970. Le stade peut être vu dans de nombreux films, dont A League On Their Own.  

Wrigley Field rejoint donc sur cette liste sélecte le Fenway Park de Boston, seul stade des Ligues majeures à y figurer. S’il n’avait pas été démoli, le mythique « vieux » Yankee Stadium s’y trouverait sûrement également.

Publicité

Un petit tour à Wrigley

J’ai personnellement eu la chance de visiter Wrigley en 2017. Amoureux de Fenway Park, j’avais hâte de visiter cet autre stade mythique. Malheureusement, je suis un peu resté sur ma faim. La boutique était petite et suspendue au-dessus du lobby. Pour atteindre mon siège, je devais grimper des escaliers qui ne semblaient plus solides. Il fallait souvent se pencher pour passer sous des poutres qui bloquaient les corridors. Voici une vue de mon siège.

passionmlb.com-2020-11-19_21-20-01_231601
Photo : Frédéric Lamontagne

Ce que je retiens de positif cependant, c’est la nourriture. Ils servent un classique de Chicago, la deepdish pizza, et un délicieux burger au poulet Buffalo. J’ai aussi la chance de voir de près un de mes lanceurs favoris, Jon Lester.

Bref, Wrigley Field reste dans mon esprit un stade plutôt moyen. Peut-être qu’une nouvelle visite post-pandémie me fera changer d’idée.

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football