Le club des 600 : Sammy Sosa et Jim Thome

Tout près de 200 000 joueurs sont maintenant apparus dans un match des ligues majeures. Par contre, seulement neuf font partie du club sélect des joueurs qui ont réussi plus de 600 coups de circuit. Le club des 600 est un groupe très exclusif. Cela demande une production massive chaque saison tout au long de leur carrière. Dans cette série de cinq articles, je vous ferai vous remémorer ces joueurs qui font partie de l’histoire glorieuse du baseball.

Débutons si vous voulez bien avec ceux qui trônent présentement au 8e et 9e rang de cette prestigieuse liste. Au 9e rang, ce cogneur originaire de la République dominicaine a connu la célébrité dans la Ville des Vents, Chicago. Son domicile a été le Wrigley Field durant 13 saisons d’une longue carrière de 18 ans. En plus de jouer pour les Cubs, il s’est également aligné pour les Rangers du Texas, les White Sox de Chicago et les Orioles de Baltimore. J’ai nommé Slammin Sammy Sosa.

Publicité

Sosa a réussi 609 circuits au cours de sa carrière. Après ses six premières saisons, il ne totalisait que 95 longues balles et que 207 après neuf saisons. C’est par la suite qu’il a explosé. Souvenons-nous de la saison 1998 où lui et Mark Big Mac McGwire se sont livré une lutte de tous les instants pour la course au championnat des circuits de la Ligue nationale. Cette saison-là, Sosa avait réussi un total de 66 circuits derrière les 70 de McGwire.

YouTube.com / Le 600e circuit de Sosa dans l’uniforme des Rangers du Texas face aux Cubs de Chicago.

Sosa est devenu le seul joueur à réussir trois campagnes d’au moins 60 circuits. Il est le premier joueur né à l’extérieur des États-Unis à rejoindre ce club sélect. Il a réussi son 600e dans l’uniforme des Rangers du Texas lors de sa dernière saison en 2007.

Publicité

Le joueur qui trône au 8e rang de cette liste est nul autre que Jim Thome. Thome a connu une carrière de 22 saisons. Il a débuté sa carrière avec les Indians, suivi des Phillies, des White Sox, des Dodgers, des Twins et finalement des Orioles. Entre 1996 et 2008, il était l’un des plus redoutables frappeurs de tout le baseball majeur. Muni d’un élan naturel incroyable, il a terrorisé les lanceurs adverses tout au long de sa prestigieuse carrière.

YouTube.com / Jim Thome a réussi son 600e circuit dans l’uniforme des Twins face aux Tigers de Detroit.

Malgré de fréquentes blessures aux jambes, Thome a toujours réussi à bien faire son travail de frapper des circuits et de produire des points. Il a réussi ses 599e et 600e circuits lors d’un match le 15 août 2011 dans le vaste Comerica Park de Detroit. Thome n’a eu besoin que de 8167 apparitions au bâton pour se rendre au chiffre magique de 600. Il est le second derrière l’illustre Babe Ruth qui lui avait réussi son 600e en seulement 6921 apparitions officielles. Jim Thome a réussi à envoyer la balle au-delà de la clôture à 612 reprises. Un joueur que j’ai toujours admiré pour sa grande classe envers ses pairs et ses fans.

Default image
Paul Leblanc
Alleyop360Attitude Football