La rédemption d’Alex Cora

Comme l’écrivait Fred Lamontagne hier, le retour d’Alex Cora à Boston évoque bien des choses.

Pour le principal intéressé, ce retour en charge des Red Sox signifie bien plus que de se retrouver du boulot une année après l’avoir perdu. Pour Alex Cora, il s’agit d’une délivrance, de sa sortie d’un purgatoire qui l’a marqué au fer rouge.

Publicité

Pour Cora, cela signifie qu’une deuxième chance est toujours possible, même au sein d’un sport possédant une réputation des plus conservatrice.

La nation des Red Sox est-elle puissante au point de pardonner l’impardonnable ?

Pour paraphraser mon collègue Fred (Lamontagne), Pete Rose a été banni pour bien moins que ça, après tout.

Mais Alex Cora s’est excusé pour le tort qu’il a causé et ce geste est un point déterminant dans sa réembauche.

Cette dernière année, j’ai eu le temps de réfléchir et d’évaluer beaucoup de choses, et j’ai reconnu à quel point je suis chanceux de diriger cette équipe une fois de plus, a déclaré Cora. Ne pas faire partie du baseball et la douleur causée à ma famille et à cette organisation a été extrêmement difficile. Je suis désolé pour le tort que mes actions passées ont causé et je travaillerai dur pour rendre cette organisation et ses fans fiers.

Tout est dit et cette déclaration est sa façon de reconnaître sa culpabilité et de se tourner vers le futur au sein d’une organisation meurtrie par tous ces scandales.

Publicité

Le contrat octroyé à Cora est d’une durée de deux ans.

Ron Roenicke a eu son mot à dire

Une conversation entre Ron Roenicke, Chaim Bloom et le directeur général Brian O’Halloran, après le dernier match des Red Sox en 2020, a possiblement été un point déterminant quant au retour de Cora à la barre de l’équipe.

Rappelons que Roenicke, un des entraîneurs sur le banc sous les ordres de Cora lors de son premier passage avec l’équipe, a dirigé l’équipe lors de la dernière saison.

Roenicke aurait mentionné à Bloom et O’Halloran que le retour de Cora serait la meilleure chose à envisager pour s’assurer de bonnes performances en 2021.

Questionné à savoir s’il s’attendait à recevoir un coup de fil de la part de Cora pour un retour à titre d’assistant, Roenicke n’ose pas spéculer à ce sujet et ajoute qu’il doute être aussi utile dans ce rôle qu’il a pu l’être en 2018.

Disons que Cora lui en doit une et que le téléphone devrait sonner bientôt.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • C’est la fin pour Erik Kratz.
Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football