Kim Ng fait avancer la cause des droits de la personne

Ok, écrire un article sur Kim Ng. Or, en quoi serait-il différent des autres? Quel angle apporter, quoi rapporter?

Au-delà de tout ce que l’on a pu lire sur le sujet, je retiens de la nomination de madame Ng avec les Marlins l’histoire d’une femme qui, justement, aura changé à sa façon le cours de l’histoire. 

Publicité

Autre époque, autres mœurs. Or, d’un point de vue bien personnel, je considère que son héritage sera aussi important que ceux des Suffragettes, Rosa Parks, Viola Desmond ou encore plus près de nous, Thérèse Casgrain. Elle fait avancer non pas une, mais deux causes, soit celle des femmes et de la communauté asiatique.

Être précurseur

Au-delà du baseball, Kim Ng aura prouvé à toutes les jeunes femmes de ce monde qu’il est possible d’accomplir l’impossible. Je suis choyé, je suis entouré de femmes fortes dans ma vie : ma sœur, ma mère, mes tantes. Or, ce n’est pas tous qui ont ce privilège. Maintenant, la femme de 52 ans devient une figure de proue pour les femmes qui, comme elle, veulent œuvrer et vivre de leur passion, soit celle du plus noble sport au monde, le bon vieux baseball.

Il y a quelques mois déjà, je rédigeais un article sur une jeune femme de la Colombie-Britannique, Marika Lyszczyk, qui était la première joueuse de baseball receveur à jouer au niveau NCAA avec des gars. Humblement, l’article avait fait un véritable tabac. Les lecteurs écrivaient à quel point elle était une inspiration pour toutes les jeunes joueuses/femmes de ce monde. Imaginez maintenant l’impact qu’aura madame Ng pour ces mêmes jeunes joueuses/femmes alors qu’elle occupe un des 30 postes de DG de la MLB! Ces dernières peuvent aspirer à jouer avec des garçons, mais aussi les diriger afin de triompher.

Publicité

Il en est de même pour les personnes asiatiques. Selon le Institute for Diversity and Ethics in Sport, seulement 1,9 % des joueurs qui ont entamé la saison 2020 de la MLB étaient issus de la communauté asiatique. De plus, en ce qui a trait au personnel administratif, ils étaient seulement 2,8 % à occuper un poste d’envergure parmi les 30 formations du circuit Manfred. 

Je me souviens de l’époque où les Blue Jackets de Columbus avaient été la première formation de l’histoire de la LNH à embaucher un DG européen. Il s’agit de Jarmo Kekalainen, un Finlandais. À l’époque, c’était gros. On trouvait donc bien l’équipe audacieuse! Sans rien vouloir enlever aux Jackets, on parle quand même ici d’un homme blanc. C’est pour dire à quel point la nomination de Kim Ng chamboule le cours de l’histoire.

Au fond, ce sera cela, l’angle de cet article. L’espoir, la persévérance, le changement humain. Je pourrais traiter des actes racistes et misogynes subis envers la dirigeante des Marlins. Je pourrais aussi bien traiter des propos racistes tenus envers les joueurs asiatiques de la MLB. Or, l’histoire de Kim Ng est si belle, que je décide de parler d’embellir ce billet, si je peux m’exprimer ainsi. 

À l’université, on m’a enseigné que ce sont les individus qui forment les sociétés. Il en est de même pour les organisations sportives. Ce sont les individus et les joueurs qui forment les équipes et ces mêmes individus et joueurs étaient rarement des femmes et des Asiatiques. Les choses font plus qu’évoluer : elles changent, et pour le mieux.

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 165