George Springer considère jouer à Toronto

Depuis la fin de la Série mondiale, nous savons que que les Blue Jays de Toronto sont très actifs sur le marché des joueurs autonomes et sur celui des transactions. Mais ce que nous ne savions pas, c’est si l’intérêt était mutuel de la part des joueurs et des équipes impliqués.

Mais dans un cas en particulier, l’intérêt est réciproque. Et on parle ici de George Springer.

Publicité

C’est ce qu’avance une source près du voltigeur et rapporté par Jon Morosi du MLB Network. Selon ce dernier, Springer songerait sérieusement à enfiler l’uniforme des Blue Jays dans les prochaines années.

On le sait, la position de voltigeur de centre peut être considérée comme une lacune chez la formation canadienne.

Et personne parmi Randal Grichuk, Lourdes Gurriel et Teoscar Hernandez n’est la solution à long terme. Un de ces trois agirait alors à titre de frappeur désigné plus régulier (lire ici Hernandez et ses difficultés défensives).

Publicité

Toutefois, les Blue Jays ne sont pas seuls dans la danse. En effet, les Mets de New York et les Red Sox de Boston seraient également dans le derby. D’ailleurs, les Bostonnais doivent remplacer Jackie Bradley Jr., un autre voltigeur dans la mire des Geais Bleus.

En carrière, Springer a maintenu une moyenne au bâton de .270 en plus de catapulter 174 longues balles.

Hier, Shi Davidi rapportait que les Jays et Springer faisaient plus que « juste parler » depuis quelque temps.

Il sera certainement un des joueurs autonomes les plus convoités cet hiver. Les Jays semblent cependant avoir une longueur d’avance sur les Mets, avec qui ils jouent à la patience.

Image par défaut
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Publications: 431