Eduardo Rodriguez veut être un Red Sox pour toujours

En 2020, avec Chris Sale et Eduardo Rodriguez hors service, il faut se le dire, la rotation des Red Sox était mal en point. La saison 2021 risque d’être un peu plus douce puisque les deux premiers lanceurs partants seront de retour en force, en plus d’un ajout probable au troisième rang. Mais au-delà de ça, en 2022, qu’est-ce qui arrivera?

En entrevue avec Alex Speier du Boston Globe, Edouardo Rodriguez a déclaré qu’il espère être un membre des Red Sox en 2022. Seulement, il n’en revient pas qu’à lui. Le jeune prodige qui se remet des dégâts de la COVID-19 sur son corps en est à sa dernière année de contrôle avec les Sox. À la fin de la prochaine saison, il sera libre comme l’air de signer ailleurs. La balle est donc dans le camp de Chaim Bloom : il doit lui offrir une prolongation de contrat.

Publicité

E-Rod comme deuxième pilier de la rotation

Dans un texte publié au début du mois d’octobre, je disais déjà que Chaim Bloom n’a pas d’autres choix que de prolonger E-Rod. Un produit de la maison, E-Rod assure merveilleusement bien les arrières du grand Chris Sale, créant une combinaison qui peut vous faire gagner une série facilement (si ton attaque produit, mais ça, c’est un autre problème pour un autre article). De plus, le talent de Rodriguez ne fluctue pas.

À chacune de ses cinq saisons dans les Majeures, il a été le partant d’entre 20 et 25 rencontres en moyenne (avec un pic à 34 en 2019) au cours desquelles il a maintenu une moyenne de points mérités autour de 4,00.

Publicité

Cette prolongation de contrat assurerait finalement une constance dans la rotation. Avec la promotion de la recrue Tanner Houck l’an dernier, les Red Sox auraient une solide combinaison de trois lanceurs coulée dans le béton jusqu’en 2025. Rajoutez à ça un lanceur acquis sur le marché des échanges ou de l’autonomie et fermez la marche avec un cinquième partant comme l’espoir Bryan Matta, et le tour est joué. Alex Cora n’aurait même pas à tricher tellement ce serait facile.

Un « Red Sox pour toujours »?

De nombreux joueurs dans les dernières années ont promis amour et fidélité à la Red Sox Nation avant de mettre les voiles : Mookie Betts, David Price, et j’en passe. Le seul à vraiment avoir tenu parole est sans doute le « grand » Dustin Pedroia et, bien sûr, David Ortiz. Cette promesse en est presque devenue une de « gars chaud » comme on dit.

Avec une autre saison comme celle de 2019, Eduardo Rodriguez pourrait quand même être tenté par l’autonomie puisqu’il se trouverait dans les mêmes eaux statistiques que Mike Minor (agent libre) et Madison Bumgarner (5 ans/85 M$), en plus d’être bien plus jeune (27 ans seulement) que ces deux gaillards. Touchons du bois qu’il reste…

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football