Brett Gardner pourrait bien demeurer avec les Yankees

Son option pour l’année 2021 ayant été déclinée par les Yankees la semaine dernière, il semble en surface que Brett Gardner soit bon pour la retraite. Il ne faut toutefois pas s’exprimer trop vite, car si on creuse un peu, on déniche quelques bonnes raisons qui soutiennent un retour du vétéran à New York.

En dépit d’une terrible campagne au bâton, le champ extérieur de 37 ans a réitéré l’intérêt qu’il avait de poursuivre sa carrière plutôt que d’accrocher ses crampons il y a de cela un mois et demi. La direction des Yankees disposait d’un option de 10 millions de dollars pour confirmer la poursuite de son parcours avec l’équipe – option qui a été refusée.

Publicité

La vérité, c’est que Gardner ne vaut tout simplement plus autant. En date du 9 septembre, le natif de Holy Hill en Caroline du Sud possédait une pitoyable moyenne à la plaque de .165. Aucun club sensé ne va dépenser dans les huit figures pour un gars qui ne place même pas la balle en lieu sûr une fois sur cinq.

Ce qui lui donne une chance, c’est sa belle fin de saison. On peut voir ses matchs à partir du 11 septembre comme un bandage qui a été apposé sur une plaie qui commençait à perdre trop de sang.

En 33 tentatives au marbre (du 11 septembre à la fin de la saison), Gardner a récolté un total de 13 coups sûrs. Ça lui confère une moyenne de .394 pour cette séquence, et ça a réajusté celle de sa saison à .223. Ce n’est pas fameux, mais pas mal moins désastreux qu’un .165.

Publicité

Considérant que le champ extérieur des Yankees est plus souvent qu’à son tour affecté par les blessures, il faut avouer que l’utilité d’un Brett Gardner n’est pas à négliger. Avec l’équipe depuis ses débuts dans les Majeures en 2008, l’ancien All-Star et récipiendaire d’un Gant doré possède en plus une présence respectée dans le vestiaire et un visage qui s’associe automatiquement à celui de la franchise.

De le laisser tomber serait aussi d’abandonner le Yankee qui a joué le plus de saisons consécutives pour eux.

Il reste donc une question à se poser – et elle est de nature salariale. Combien? George A. King III du New York Post estime qu’une entente d’un an, cinq millions de dollars pourrait convenir aux deux camps. Reste à voir si New York prendra une décision dans cette direction ou si la coupure de la semaine dernière est définitive.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football