Andrew Benintendi n’a pratiquement pas de valeur sur le marché des transactions

Le cas d’Andrew Benintendi fait jaser à Boston, et avec raison. Tous se demandent s’il sera en mesure de performer comme il l’a fait lors de ses deux premières années dans les Majeures, puisque les dernières années ont été difficiles pour lui.

Surtout l’an dernier, car il a connu (de loin) sa pire saison en carrière depuis son arrivée dans la grande ligue.

Publicité

Mon collègue Keven St-Pierre Goulet en a justement glissé un mot dans son plus récent papier, alors qu’il s’est penché sur l’année que venait de connaître l’ancien choix de première ronde des Sox, tout en se demandant si Benintendi allait devenir un flop ou non.

Qu’arrivera-t-il avec lui? Pourra-t-il revenir en force l’an prochain? J’aimerais bien vous donner des réponses à ces questions, mais malheureusement, je ne suis pas devin. La chose que je sais, par contre, c’est que ses performances des deux dernières années lui ont fait perdre une grande valeur aux yeux de certains clubs de la MLB.

En fait, l’insider Chris Cotillo, attitré à la couverture des Red Sox, a rapporté aujourd’hui que certains évaluateurs rivaux ne voient plus du tout Andrew Benintendi du même œil. Pire encore, il semble que les Red Sox n’obtiendront peut-être pas grand-chose en retour s’ils décident de l’échanger.

On parle ici du même gars qui a terminé deuxième au scrutin de la recrue de l’année dans l’Américaine en 2017. Ce n’est pas rien.

Publicité

Je me questionne donc à savoir s’il est toujours dans les plans à Boston, et surtout, si l’organisation croit encore en lui. Et j’ai eu ma réponse lorsque j’ai lu l’article de Cotillo présent ci-dessus.

Plus tôt ce mois-ci, le directeur en chef du baseball des Red Sox, Chaim Bloom, a déclaré sur les ondes de WEEI (station de radio américaine d’information sportive basée à Boston) qu’il était confiant de voir Benintendi rebondir sous peu :

Je ne ressens pas différemment son talent. Nous connaissons le talent qu’il a. Aucune raison de penser qu’il ne sera pas productif.

Chaim Bloom

Ça semble être très clair. L’éponge n’est toujours pas jetée dans son cas, mais Benintendi est mieux de retrouver ses repères rapidement s’il ne veut pas que l’organisation de Boston perde patience avec lui.

Il sera un des joueurs à surveiller l’an prochain, ça, c’est clair comme de l’eau de roche.

Image par défaut
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Publications: 432