Agents libres : les Jays déjà en mode agressif

À l’instar de la saison 2020, le marché des joueurs autonomes sera différent de tout ce qu’on a vu par le passé. Avec l’insécurité des équipes sur ce que 2021 leur réserve combiné aux minimes revenus qu’ils ont eus cette année, plusieurs risquent de tenir les cordons de la bourse serrés.

Le bassin d’agents libres n’est pas exceptionnel, mais certaines formations comme les Jays pourraient tirer profit de l’inactivité des autres.

Publicité

En bonne position malgré tout

Étant donné que les profits de Rogers, le propriétaire de l’équipe torontoise, ont été relativement épargnés en ces temps de pandémie, il n’est pas fou de penser qu’ils investissent dans l’équipe.

C’est toujours incertain, mais les rumeurs sont persistantes à l’effet que le format des séries sera encore élargi l’an prochain. Dans cette optique, ils se doivent de capitaliser sur l’expérience que leurs jeunes vedettes ont acquise cette année.

Déjà actif

Selon Joel Sherman du New York Post, ils ont déjà contacté les plus gros noms qui seront disponibles cet hiver. Sans indiquer précisément de qui il s’agit, les Jays auraient signifié leur intérêt à plusieurs.

Publicité

J.T. Realmuto, George Springer, Trevor Bauer et DJ LeMahieu, pour ne nommer que ceux-là, risquent d’être sur le marché. Il ne fait aucun doute qu’ils seraient tous très utiles à Toronto.

Déjà, avec plusieurs options qui n’ont pas été exercées aux contrats de joueurs dans les derniers jours, on voit clairement que la tendance est à l’économie un peu partout dans le baseball.

Si la tendance se maintient, les Blue Jays doivent en profiter et aller à l’inverse. Avec de belles dépenses, il pourrait bien y avoir un monstre à trois têtes dans l’Est de l’Américaine en 2021.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Prolongation de contrat en vue pour Josh Bell?
  • Dellin Betances demeure chez les Mets.
Default image
Jean-François Rivard
Alleyop360Attitude Football