Vladimir Guerrero Jr. devra suivre le rythme de Fernando Tatis Jr. et de Juan Soto

S’il y a bien deux joueurs des Majeures qui ont été de gros espoirs à comme Vladimir Guerrero Jr. et à qui on peut le comparer, ce sont bien Juan Soto et Fernando Tatis Jr.

L’entrée en scène des trois jeunes joueurs originaires de la République dominicaine amène son lot d’engouement dans la ligue, particulièrement au sein des trois équipes impliquées. Suite à la conquête de la Série mondiale par les Nationals l’an dernier, les Padres et les Blue Jays tentent d’aspirer aux mêmes honneurs dans un futur rapproché avec leur joueur étoile.

Publicité

Si on passe sous la loupe les trois équipes, on constate que c’est bien celle de Fernando Tatis Jr. qui a été la plus dominante cette année. San Diego a nettement été la deuxième meilleure équipe de la Ligue nationale durant la saison écourtée de 2020, mais a été vaincu par les Dodgers en série de division. Les Padres ont clairement le potentiel de s’emparer du titre de l’Ouest de la Nationale dans les prochaines années, et pourraient fort bien mener une chaude lutte contre leurs éternels rivaux de division. Mais il leur faudra du temps pour y arriver.

2020 a également permis de constater que les Nationals ont été plus ou moins chanceux en 2019. Leurs succès sont particulièrement survenus alors que leurs adversaires n’étaient pas à leur meilleur (dont Clayton Kershaw, Justin Verlander et Zack Greinke). Ils sont bel et bien revenus les deux pieds sur terre cette année, et ont connu la pire campagne de l’Est de la Nationale. Tout indique que leur fenêtre est pour le moins fermée. Mais Juan Soto a tout de même dominé des Majeures au chapitre de la moyenne de présence sur les buts et de la présence plus puissance (on-base plus slugging). L’ajout d’un autre joueur d’impact pour accompagner Soto au cours des années à venir ne fera certainement pas tort à son développement en tant que joueur et à la relance de l’équipe.

Publicité

Dans le cas des Blue Jays, c’est d’abord une équipe qui se fie grandement sur la présence de jeunes joueurs pour aller de l’avant : mis à part Guerrero Jr., on compte aussi Bo Bichette et de Cavan Biggio. Ces deux derniers ne peuvent cependant pas nécessairement constituer l’équivalent de ce que représente Manny Machado aux côtés de Tatis Jr. à San Diego. Le DG Ross Atkins joue donc gros en mettant un gros poids sur les épaules de Guerrero Jr. pour aller de l’avant. Mais Atkins demeure confiant en la prouesse du fils de la légende des Expos, et veut définitivement le conserver pour relancer l’équipe vers le sommet du classement de la division et des Majeures pour devenir réellement la formation à vaincre.

Les trois joueurs de 21 ans amorcent présentement une carrière que plusieurs jugent comme étant le début d’une nouvelle ère dans le baseball, et tout indique que c’est bien eux qu’on verra au sommet de la ligue dans les années à venir.

Default image
Daniel Birru
Alleyop360Attitude Football