Une saison de rêve qui se conclura avec une Série mondiale pour les Rays

Les Rays étaient attendus comme une formation de premier plan en 2020. Saison écourtée ou pas, ils étaient pressentis pour se rendre loin, mais peut-être pas pour passer les puissants Yankees de New York.

Après l’avoir fait en cinq matchs, voilà qu’ils ont joué le même tour aux Astros, en sept parties.

Publicité

Menés par le jeune Randy Arozarena, les Rays ont ce qu’il faut pour passer les puissants Dodgers de Los Angeles.

À commencer par le repos supplémentaire qu’aura les hommes de Kevin Cash, eux qui ont terminé leur série un peu plus tôt.

Un repos qui sera salutaire pour leur permettre d’amorcer la série en force avec Tyler Glasnow. Il aura à affronter Clayton Kershaw, mais ce dernier a l’habitude de décevoir en séries éliminatoires. Le gaucher des Dodgers voudra certainement faire oublier le tout, en décrochant la victoire dans cette ultime série.

En relève, les Rays pourront compter sur un enclos fiable, dirigé par Nick Anderson. Bien que le droitier ait connu quelques ennuis à sa plus récente sortie dans le match #7 de la série contre les Astros, il retrouvera son aplomb contre les Dodgers.

Parlant de ces Dodgers, il ne faut vraiment pas les sous-estimer. Je vous invite d’ailleurs à lire le reportage de mon collègue Sébastien Berrouard, ici-bas, concernant la formation hollywoodienne.

Publicité

Menés par Mookie Betts et ses attrapés spectaculaires, les Dodgers seront dangereux au bâton. La défensive floridienne devra lever son jeu d’un cran, et ce n’est pas peu dire. En espérant que Cody Bellinger ne se disloque pas d’épaule en Série mondiale, je lui prédis une bonne saison.

En attaque, chez les Rays, outre Arozarena, Austin Meadows est « dû », comme on dit. Il pourrait sortir de sa torpeur et propulser les siens.

Ce sera une belle, très belle et longue série. Peu importe l’issue de la finale, nous pourrons dire que cette saison écourtée n’aura pas été de tout repos, mais oh combien plaisante.

Je prédis une victoire des Rays en 7 parties, une saison de rêve pour eux!

Sur ce, bonne Série mondiale à tous les amateurs de balle qui nous suivent jour après jour.

Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football