Une pelletée d’anciens Jays pourrait changer d’adresse cet hiver

La Série mondiale est présentement égale deux à deux et elle se veut comme étant très, très excitante. Le dénouement du match d’hier pèse gros dans la balance jusqu’à présent, évidemment. Mais ce n’est pas ça le point.

La Série mondiale qui se termine bientôt veut ainsi dire que la saison 2020 est sur le point de se conclure. Et qu’est-ce qui arrive tout juste après ça normalement? La période des agents libres.

Publicité

Les Blue Jays auront quelques décisions importantes à prendre alors que plusieurs joueurs seront admissible à l’autonomie.

Taijuan Walker, Matt Shoemaker, Ken Giles, Robbie Ray, Anthony Bass, Jonathan Villar et Joe Panik seront tout libres de choisir leur propre destin cette intersaison. On ne parle pas de joueurs vedettes ici, mais quand même. Ces gars-là ont démontré qu’ils pouvaient aider les Jays à obtenir du succès.

Il y a aussi plusieurs anciens membres de l’organisation torontoise qui pourraient changer d’adresse d’ici le début de la prochaine saison. Des visages familiers tels que Kevin Pillar, Justin Smoak, Freddy Galvis et J.A. Happ seront tous à la recherche d’un nouveau pacte. Ah oui, j’oubliais presque Marcus Stroman…


Ai-je vraiment besoin de vous parler de Marcus Stroman?

Smoak avait signé avec les Brewers de Milwaukee lors du dernier entre-saison, mais a (rapidement) été libéré en septembre après que l’équipe a ajouté Daniel Vogelbach au sein de son arsenal.

Publicité

Freddy Galvis a quant à lui passé les deux dernières saisons avec les Reds de Cincinnati, frappant pour .220 / .308 / .404 tout en produisant sept longues balles en 47 matchs disputés.

Pillar a signé un contrat d’un an avec les Red Sox de Boston, mais a ensuite été expédié dans les Rocheuses du Colorado à la date limite des échanges. Superman a fini par frapper pour .288 / .336 / .462 avec six circuits et cinq buts volés en 54 matchs.

Finalement, Happ a rebondi cette saison en disposant d’une fiche de 2-2 avec une moyenne respectable de 3,47 points gagnés en neuf matchs, bien meilleure que celle de 4,91 qu’il a maintenu en 2019 avec les Yankees de New York.

Aaron Loup, Jeff Mathis, Eric Sogard, Jake Marisnick, Adeiny Hechavarria, Jesse Chavez, Tyler Clippard, Liam Hendriks et Jeremy Jeffress sont (eux aussi) tous d’anciens Jays qui auront la chance de se retrouver sous d’autres cieux à l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans la MLB.

Reste à voir si ce sera le cas.

Default image
Marc-Olivier Cook
Encore aux études, Marc-Olivier est un jeune homme qui est passionné par le sport depuis qu'il est tout jeune. Étudiant au collège La Cité à Ottawa, il se décrit comme étant un bon p'tit gars prêt à tout pour réussir.
Alleyop360Attitude Football