Tony Gonsolin ne sera pas seulement un opener demain soir

Les Dodgers de Los Angeles ont pris les devants dans la Série mondiale au compte de 3-2. Clayton Kershaw a disputé un autre fort match pour permettre aux siens de s’approcher du but.

Et ce but, il est important pour les Dodgers. Après tout, il est tellement temps que les Dodgers gagnent que les gars ne semblent même pas heureux présentement.

Publicité

Mais revenons à nos moutons.

Si les Dodgers se sentent plus en contrôle, c’est parce qu’ils savaient que de s’aventurer avec un retard de 3-2 et un bullpen day au menu n’était pas la meilleure manière de se remettre d’un match #4 horrible pour le moral.

Mais à L.A., ça va mieux. L’équipe mène et se retrouve en position honnête avec un Tony Gonsolin qui n’a pas lancé récemment.

Résultat? Il ne sera pas un opener demain ; il sera un partant. Il a le droit d’aller aussi loin que possible dans ce qui se voudra son dernier match de l’année.

Publicité

Blake Snell et lui se livreront donc un duel au sommet. C’est ce que les Dodgers espéraient.

Au final, seul Clayton Kershaw ne pourra pas lancer demain. Dans un monde idéal, Walker Buehler et Julio Urias seraient frais pour le septième match, mais parfois, il faut ce qu’il faut.

À Tampa, Tyler Glasnow ne pourra pas lancer demain et l’espoir de garder Charlie Morton pour le septième match est réel. Mais après une journée de congé, les chances de voir les gros releveurs sortir deux fois en deux jours de l’enclos sont réelles.

Qui a l’avantage sur le monticule, donc? Dur à dire. J’oserais dire les Rays, mais ça se jouera sur le terrain.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football