Rays contre Yankees : analyse de la série

Avant le début de la saison, les Yankees de New York étaient largement favoris pour terminer au premier rang de l’Est de l’Américaine. Toutefois, les Rays de Tampa Bay ont décidé de contrecarrer leurs plans et, après une campagne menée de main de maître par leur gérant Kevin Cash, ont devancé les Yankees avec une fiche de 40-20 pour se hisser au sommet de la division.

Les Bombardiers du Bronx ont éliminé les Indians de Cleveland en deux joutes, alors que les Floridiens, quant à eux, ont disposé des Blue Jays de Toronto en deux petits matchs.

Cette série promet surtout en raison de la rivalité entre les deux équipes, alors que cette saison, on a vu celle-ci atteindre un autre niveau à la suite de balles rapides qui ont passé bien près de la tête de Mike Brosseau, des Rays. Des suspensions avaient même été décernées.

Publicité

Bref, sans plus tarder, analysons les forces en présence pour cette série qui, je l’espère, retiendra les manchettes pour du bon baseball et non des agissements de la sorte.

Analyse des joueurs de position

Durant la première ronde, les Bombardiers du Bronx ont démontré qu’ils méritaient leur surnom, réussissant assez facilement à inscrire beaucoup de points face à un personnel des lanceurs de premier plan chez les Indians. Shane Bieber, Carlos Carrasco, Brad Hand et James Karinchak ont tous été victimes de contre-performances en raison des prouesses offensives des Yankees. Gleyber Torres a été sensationnel avec cinq coups sûrs en sept présences au bâton. Tout comme Gio Urshela, qui a été très opportuniste face à Cleveland.

L’attaque des Yankees est finalement en santé, et elle est dévastatrice. Si les Rays veulent l’emporter, ils devront inscrire beaucoup de points et répondre coup pour coup à leurs rivaux de division.

Mais que dire de ces rivaux? En fait, mis à part de bonnes performances de Randy Arozarena et de Manuel Margot, l’attaque ne roule pas à plein régime. Ils ont certes su inscrire les points nécessaires pour disposer des Jays, mais des joueurs comme Brandon Lowe et Joey Wendle devront se réveiller pour permettre aux lanceurs de l’équipe de souffler un peu.

Et disons que le retour d’Austin Meadows ne pourra pas nuire.

Les Yankees sont une bien meilleure attaque que les Rays, mais si ces derniers élèvent leur jeu d’un cran, ils peuvent donner une chance à leur équipe de l’emporter.

Analyse des lanceurs

Au niveau des lanceurs, ça se complique un peu pour les Yankees. Le problème n’est pas du tout au sommet de la rotation, alors que Gerrit Cole devrait être en mesure de lancer à deux reprises durant la série si jamais Aaron Boone a besoin de lui, mais après, ça se complique. Oui, Masahiro Tanaka est habituellement très solide et est probablement le deuxième meilleur partant de l’équipe, sauf qu’il n’a pas connu un bon départ lors du deuxième match face aux Indians.

Publicité

Deivi Garcia devrait également prendre le monticule durant la série, et J.A. Happ sera probablement le quatrième partant de l’équipe. Il y a pire, je vous l’accorde, mais Garcia n’a jamais lancé en séries alors que Happ est une boîte à surprises qui peut donner un excellent départ comme une performance atroce à chaque rencontre.

L’enclos est toutefois plutôt solide avec Aroldis Chapman et Zack Britton comme spécialistes en fin de rencontre, et des releveurs comme Chad Green et Adam Ottavino font le travail.

Du côté des Rays, le trio de partants formé de Blake Snell, Tyler Glasnow et Charlie Morton (qui seront les trois premiers partants de l’équipe) a peu à envier à leurs adversaires.

Ce monstre à trois têtes devra menotter les canons des Yankees, et ils ont toutes les munitions pour le faire. On parle de lanceurs qui sont des maîtres dans l’art du retrait au bâton, et si l’alignement des Yankees a une faiblesse, c’est bien à ce chapitre, alors que des joueurs comme Gary Sanchez et Aaron Judge sont fréquemment retirés de cette façon.

Au niveau des releveurs, on trouve chez les Rays un enclos qui, malgré des blessures à des joueurs cruciaux, fait du très bon travail. Nick Anderson, qui a alloué un rare point durant la série face aux Jays, est l’un des meilleurs spécialistes de fin de match de la ligue, et épaulé par des releveurs comme Diego Castillo et Pete Fairbanks, ils donneront un bon coup de pouce aux partants et pourraient même être sollicités pour lancer le quatrième match de la série si celui-ci était nécessaire.

Même avec Gerrit Cole et de très bons releveurs chez les Yankees, le personnel de lanceurs des Rays est plus complet que celui de leurs adversaires et je suis obligé de leur donner l’avantage sur cet aspect.

Avantage

Voici quelle équipe est en position de force dans les différents aspects.

  • Joueurs de position : Yankees
  • Lanceurs : Rays
  • Profondeur : Yankees
  • Gérant : Rays

Prédiction de notre chroniqueur : Yankees en 4.

Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football