Rays contre Astros : analyse de la série

Au cours de la série de division contre les A’s, les Astros ont continué de surprendre. Après avoir balayé les Twins, l’attaque des Astros s’est levé et s’est offert rien de moins que les A’s. Mention honorable au travail de Framber Valdez et de Christian Javier.

Quant aux Rays, ils ont continué sur leur belle lancée de la saison contre les Yankees. Cela n’a pas toujours été facile, mais le profond alignement des Rays est finalement venu à bout des Yankees grâce au circuit de Mike Brosseau.

Ces deux séries ont été analysées par moi-même et le collègue Sébastien Berrouard au 91.9 Sports. On vous invite à l’écouter.

Publicité

Dès ce soir, 19h 37, les deux clubs vont croiser le fer. Qui aura le dessus?

Analysons.

Analyse des joueurs de position

Les joueurs de position des Astros sont assez menaçants. Avec un Carlos Correa en feu et un George Springer qui joue à la hauteur de sa réputation en séries, les Astros ont deux grosses menaces en partant.

Et si on y ajoute des joueurs comme Alex Bregman, Josh Reddick, Yuli Gurriel, Jose Altuve et Michael Brantley, qui ont tous de l’expérience à revendre à ce stade-ci des séries, l’équipe n’a pas à s’inquiéter. Après tout, les chances que tout le monde soit off en même temps sont minces.

Abraham Toro est sur l’alignement, mais n’a pas encore obtenu l’occasion de se mettre en valeur.

À Tampa Bay, c’est moins explosif. Le bas de l’alignement, bien qu’il soit productif à ses heures, n’est pas aussi bon que celui de Houston.

Mais le haut? Austin Meadows, Randy Arozarena, Ji-Man Choi, Yandi Diaz et Brandon Lowe sont des joueurs qui ont le potentiel de faire mal.

Et ce qui aide vraiment les Rays, c’est leur profondeur. L’équipe a pratiquement un alignement contre les gauchers et un contre les droitiers, ce qui fait la force du club. Et ce qui laisse des options à Kevin Cash en fin de match pour jouer avec son alignement.

Publicité

Analyse des lanceurs

Les Astros n’ont plus le personnel de lanceurs d’antan, non. Ceci dit, Framber Valdez, Lance McCullers Jr. et Zack Greinke ont le potentiel de bien mener la rotation. De bonnes sorties de ces gars-là changent la donne.

Ce n’est cependant rien à côté des Rays. Blake Snell (match #1), Charlie Morton (match #2) et Tyler Glasnow forment un trio qui est exceptionnel.

Mais pour moi, la différence se situe au niveau de l’enclos. Pas moins de 12 releveurs ont obtenu au moins un sauvetage cette saison. Sur 60 matchs…

Le closer Nick Anderson peut être utilisé n’importe quand et cela permet aux releveurs de se reposer. Kevin Cash a toujours un homme de confiance sous la main.

À Houston? Derrière Ryan Pressly, c’est assez mince. Les Andre Scrubb, Blake Taylor ou Enoli Paredes de ce monde peuvent faire le boulot à court terme, mais pendant sept jours de suite? Pas forcément.

Et c’est là que ça pourrait faire mal.

Avantage

Voici quelle équipe est en position de force dans les différents aspects.

  • Joueurs de position : Astros
  • Lanceurs : Rays
  • Profondeur : Rays
  • Gérant : Rays

Prédiction de notre chroniqueur : Rays en 6.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football