Quand David renverse Goliath

En éliminant les Yankees de New York lors de leur cinquième rencontre de série de division, les Rays de Tampa Bay ont transposé de la Bible au baseball le fameux récit de David et Goliath – qui veut que le brave petit combattant puisse avoir le meilleur sur son imposant adversaire.

Au début de la saison 2020, on s’attendait à ce que les Rays terminent au second rang dans l’Est de l’Américaine derrière les Yankees, et voilà qu’ils les renvoient chez eux pour accéder à la série de championnat de leur ligue. Ils y affronteront d’ailleurs les Astros de Houston, qui ont de leur côté disposé des A’s d’Oakland.

Publicité

Bob Nightengale de USA Today a dressé un excellent portrait de la situation. Ce qu’il faut en retenir? C’est qu’une équipe inconnue de tous et disposant d’une moindre masse salariale ait réussi à se rendre aussi loin en séries d’après-saison.

À l’heure où il est, l’histoire est connue du public. Un circuit de Mike Brosseau en huitième manche au dépend d’Aroldis Chapman a permis aux hommes de Kevin Cash d’accéder au tour suivant. Se soldant par la marque de 2 à 1, cette victoire des Rays a été une démonstration de véritable travail d’équipe.

En concordance avec leur identité, ils ont joué dur et de manière collective pour empêcher le partant Gerrit Cole de donner un billet pour la prochaine étape à une formation qu’il a intégré durant la dernière période des agents libres.

Publicité

Fait étonnant, Cole a gagné 5,22 millions de dollars de plus que l’entièreté de titulaires des Rays durant la saison écourtée. Et considérant qu’on parle de salaire ajusté, cet écart est presque trois fois plus grand sur un calendrier où on dispute les 162 rencontres.

Littéralement une représentation financière du David versus Goliath.

Aucune description disponible.
via CBS Sports

The Rays’ way

Conscients qu’il emploient un style de jeu différent des autres et qui se démarque en même temps de ce que la norme impose habituellement, les Rays sont fiers d’avoir leur manière de procéder – une manière qu’ils ont utilisé vendredi.

« C’était du baseball des Rays à son meilleur. Nous sommes là et nous discutons comment nous ne dépendons jamais d’une seule personne à chaque soir. Nous avons nos gars, ne vous méprenez pas, mais c’est juste que tu ne sais jamais qui sera le héros. Qui va lancer le gros retrait sur des prises? Qui va frapper le gros coup? Qui va réussi le gros jeu défensif? »

– Kevin Kiermaier, joueur de champ centre

Ce sont des questions que se posent à chaque jour dans cette équipe, et la preuve en a été illustrée pas plus tard qu’hier. Mike Brosseau, c’est le petit de gars de Munster en Indiana qui joue dans les Majeures depuis seulement 16 mois. Mais c’est aussi celui qui a endossé le rôle de David le temps d’un élan.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football