Les Rays remportent un match en deux actes

Le deuxième match de la Série mondiale s’est déroulé en deux actes ce soir. Le premier mettait en scène Blake Snell et Brandon Lowe des Rays. Le deuxième fut l’affaire des Dodgers, qui sont revenus d’un déficit de cinq points pour tenir la formation de Tampa Bay sur les dents. Ils ont cependant manqué de souffle et ont dû s’incliner. La Série mondiale est égale, une partie de chaque côté, alors qu’arrive le premier jour de repos pour les deux équipes.

Acte un : les Rays étaient les Rays

Snell était à la hauteur de son prix Cy Young de 2018 ce soir dans le deuxième match de la Série mondiale. En 4,2 manches sur la butte, il a retiré neuf des frappeurs sur des prises et n’a accordé que deux points sur deux coups sûrs, dont un coup de circuit à Chris Taylor tout juste avant de quitter le match. Un seul frappeur des Dodgers n’est pas tombé dans le panneau de sa balle glissante, soit Cody Bellinger. Tous les autres y ont goûté au moins une fois.

Publicité

Dans le premier acte, l’attaque des Rays a bien soutenu les efforts de Snell. Brandon Lowe a ouvert la marque avec un circuit en solo dès la première manche. Il a ensuite remis ça en cinquième manche (vidéo ci-dessus) avec une flèche directement dans les gradins à gauche. Austin Meadow, qui avait les sentiers sur un simple juste avant, a partagé le trot autour des sentiers avec lui.

Aussi en soutien à Blake Snell, le futur MVP Randy Arozarena a fait sa place dans l’histoire.

Acte deux : le suspens

Le deuxième acte du match a commencé avant le retrait de Blake Snell du match. De retour en cinquième, Snell n’était plus lui-même. Après avoir accordé un but sur balles à Enrique Hernandez, il a accordé un circuit de deux points au neuvième frappeur de l’alignement des Dodgers, Chris Taylor. Will Smith et Corey Seager ont aussi frappé des circuits en solo en sixième et en huitième manche.

Publicité

Heureusement pour les Rays, leur duo de closers, Aaron Loup et Diego Castillo, a pu maintenir leur avance de seulement deux points pour leur permettre de mettre la main sur le deuxième match de la Série et de niveler la marque dans la Série.

Que se passe-t-il avec Cash?

Malgré la victoire, une question se pose : les deux points accordés par Snell auraient-ils pu être évités? Blake Snell a l’habitude de retirer ses lanceurs d’un match alors qu’ils sont au top. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait au cours des deux derniers jours? Que s’est-il passé hier et aujourd’hui qui a coûté tant de points précieux aux Rays? Alors qu’en début de semaine la gestion hors du commun de Kevin Cash faisait la une, la voici disparue.

Les Dodgers et les Rays auront maintenant une journée de congé pour se reposer et/ou réaligner leurs flûtes avant la reprise de la Série vendredi à 20 h, toujours en direct d’Arlington au Texas. Les lanceurs partants seront Walker Buehler pour les Dodgers et Charlie Morton pour les Rays.

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football