Les entrevues durant le match ne font pas l’unanimité (surtout en séries)

Depuis quelques années, on sent que la MLB travaille très fort pour donner une expérience bonifiée pour les partisans à la maison. En ces temps de pandémie, alors que les partisans ne peuvent pas être dans les estrades, il faut avouer qu’il s’agit d’une bonne façon de pallier temporairement à la l’absence des gens dans les gradins du stade.

Un des moyens qu’ils ont mis de l’avant, c’est les entrevues avec les joueurs durant les rencontres. Initialement, tout cela a commencé avec des entretiens lorsque les joueurs étaient sur le banc, une très bonne idée pour avoir leurs impressions pendant le match sans déranger qui que ce soit.

Publicité

Puis, ESPN a décidé d’innover en effectuant des entrevues alors que les joueurs étaient sur le terrain. Une idée qui avait de quoi faire sourciller, mais comme elles se déroulaient principalement durant la présaison, dont ce classique de la part de Mookie Betts, ça restait tout de même agréable.

Sauf qu’à un moment donné, il y a des limites à l’innovation.

ESPN a de nouveau décidé de réaliser ces entrevues, mais durant les matchs de séries.

Oui oui, les joueurs font la conversation avec Matt Vasgersian et Alex Rodriguez en jouant pour tenter de poursuivre la saison des leurs.

Si vous avez regardé le match entre les Athletics et les White Sox aujourd’hui, vous savez que Ramon Laureano était celui qui avait un micro pour discuter avec les animateurs.

Disons qu’on se souviendra de ceci pour les mauvaises raisons..

Publicité

Il y a une différence entre d’un côté, mettre des micros sur les joueurs, une idée qui est présente dans tous les grands sports majeurs et qui donne des extraits tout aussi cocasses que pertinents, et de l’autre réaliser des entrevues en direct, qui sont plus souvent qu’autrement un peu malaisantes.

En plus, les joueurs ont beaucoup de pression dans ces matchs éliminatoires. Ils ont des choses bien plus importantes à faire que de parler aux médias et peuvent même être dérangés par de telles interactions.

Même Dave Roberts, le gérant des Dodgers, a avoué qu’il n’avait pas eu son mot à dire dans le cas de Justin Turner, mais que désormais, il n’accepterait plus que ses joueurs répondent à des questions alors qu’ils sont sur le terrain.

Bref, ça ne semble pas plaire aux joueurs et entraineurs, et je suis totalement en accord avec eux. Le jeu est ainsi ralenti et un manque de concentration déplorable est si vite arrivé.

Imaginez ce qui se passerait si une question empêchait un joueur de réaliser un jeu de routine qui coûterait une élimination à son équipe..

Bref, qu’en pensez-vous? Voulez-vous garder ce genre d’entrevues ou non?

Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football