Les Dodgers semblent en voie de finalement mettre fin à leur disette

Les Dodgers de Los Angeles ont eu une petite frousse en série de championnat, ayant à combler un déficit de 1-3 face aux Braves d’Atlanta. Mais la formation californienne est revenue de l’arrière et la voilà en Série mondiale pour la troisième fois en quatre ans.

Ce ne sera pas de la tarte face aux Rays de Tampa Bay, mais n’oublions pas qu’avant de se rendre à la limite des sept matchs face aux Braves, les Dodgers avaient balayé leurs deux premières séries, contre les Brewers de Milwaukee et les Padres de San Diego, respectivement.

Publicité

Et si les Dodgers reviennent à leur niveau de ces deux premiers affrontements, les Rays pourraient trouver le temps long.

En effet, l’attaque de Los Angeles fait peur, et ce, malgré les difficultés offensives de gars comme Mookie Betts et Cody Bellinger. Dans le cas de ces deux hommes, toutefois, leurs qualités défensives viennent amplement compenser.

Il est difficile d’affronter un alignement comme celui des Dodgers, car aucun de ses frappeurs n’est à prendre à la légère. Et des cogneurs comme Kike Hernandez ou Chris Taylor peuvent sortir du banc et faire très mal à leurs adversaires.

Pendant ce temps, Corey Seager semble impossible à retirer par les temps qui courent.

Publicité

La profondeur est également présente au monticule. En plus de Walker Buehler et Clayton Kershaw, qui amorcera le match numéro un ce soir, Julio Urias a été fantastique durant les séries éliminatoires de 2020. Ajoutez à cela les Dustin May et Tony Gonsolin et vous pouvez rivaliser à ce niveau.

Le talon d’Achille des Dodgers demeurera la relève. Ces derniers se sont fidèlement tournés vers Kenley Jansen pour terminer les rencontres, mais Jansen n’est clairement pas le lanceur qu’il était il y a quelques années. Cette situation amène le gérant Dave Roberts à donner plus de responsabilités à des releveurs comme Blake Treinen, ce qui n’est pas nécessairement idéal.

Cependant, Brusdar Graterol et Pedro Baez pourront prendre la relève, c’est le cas de le dire.

Tout cela pour dire que les Dodgers semblent en voie de finalement mettre fin à leur disette, qui dure depuis 1988.

Sur ce, bonne Série mondiale à tous!

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football